Accueil>Éditions spéciales>Exposition internationale d’importation de la Chine>Reportage spécial

UNE HISTOIRE D’AMITIÉ

2018-11-09 17:18:00 Source:La Chine au présent Author:Thierry JOSEPH
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Tradition et modernité. Ces deux termes, à priori opposés, sont pourtant les deux qualificatifs qui viennent le plus souvent à l’esprit lorsque l’on évoque la Chine depuis l’Europe.

Grande comme quatorze fois la France, pays le plus peuplé au monde, acteur majeur sur la scène économique et politique mondiale, la Chine d’aujourd’hui qui oscille entre tradition et modernité, inquiète parfois, intrigue souvent, fascine toujours.

C’est la raison pour laquelle lorsque, il y maintenant plus de douze ans, la possibilité m’a été offerte de démarrer une collaboration, j’ai saisi cette proposition comme une formidable opportunité de compréhension et de découverte, en dehors des circuits touristiques traditionnels, de quelques réalités de la Chine d’aujourd’hui… Et je n’ai pas été déçu.

Cette expérience qui s’est prolongée aussi longtemps, de manière complètement inespérée, m’a permis en effet de découvrir un pays aux mille facettes, de faire des rencontres formidables et de me rendre compte qu’au final la plus grande richesse de la Chine c’est sa population.

Au cours de mes différents séjours à Wujiang, j’ai pu voir la ville évoluer, se transformer à une vitesse prodigieuse. J’ai fait à Wujiang des rencontres formidables et j’y ai surtout trouvé l’amitié.

J’ai la grande satisfaction d’avoir pu faire partager cette découverte à près de 150 jeunes qui sont tous aujourd’hui devenus des ambassadeurs de la Chine et de Wujiang.

Tout cela n’aurait pas été possible sans le jumelage de Wujiang et de Bourgoin-Jallieu qui a donné l’impulsion nécessaire à l’émergence de ce partenariat. C’est la raison pour laquelle il convient de mettre l’accent, avec force, sur ces 25 années d’histoire commune au cours desquelles de nombreux projets ont pu voir le jour.

Pour cet anniversaire, je ne pouvais imaginer être absent et ne pas me tenir aux côtés de mes amis chinois qui m’ont tant apporté et m’ont fait l’immense honneur de me décerner le titre « d’Ami de Suzhou » trois ans auparavant.

Ces quelques lignes sont donc pour moi l’occasion de vous témoigner ma profonde gratitude pour ce que vous m’avez apporté, pour ce que vous m’avez appris et pour m’avoir permis de connaître un peu mieux la société chinoise.

Même si une nouvelle vie a commencé pour moi, notre histoire commune avec Wujiang n’est sans doute pas finie. En effet, au travers de mes responsabilités actuelles, j’aimerais pouvoir faire découvrir votre pays à des publics moins favorisés. Une première pierre à cette nouvelle ambition a été posée il y a quelques mois lors d’une rencontre, ici même à Wujiang, entre professionnels du handicap de nos deux pays avec la conviction partagée que nous pouvons certainement nous enrichir mutuellement en échangeant sur nos pratiques respectives et en ouvrant ensuite la possibilité à des personnes handicapés de voyager et de venir en Chine ou de se rendre en France.

Cette nouvelle page reste à écrire … Nous l’écrirons ensemble.

Pour terminer, merci à  la ville de Wujiang, merci à mes amis Chinois pour les moments inoubliables que nous avons pu partager.

Vive Wujiang et vive l’amitié franco-chinoise.

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号