Accueil>Éditions spéciales>APN&CCPPC 2024>Opportunités

L'économie chinoise contribuera à stimuler la croissance mondiale, selon la DG de l'OMC

2024-03-04 15:45:00 Source:Xinhua Auteur:Chen Binjie et Martina Fuchs
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

La Chine joue un rôle clé dans le développement de la croissance économique mondiale, a estimé la directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Ngozi Okonjo-Iweala, dans une interview exclusive accordée jeudi à Xinhua en marge du Forum économique mondial (FEM) à Davos.

"La Chine a toujours été capable de proposer des instruments pour aider à stimuler l'économie et nous sommes convaincus que le gouvernement a encore une marge de manœuvre considérable", a-t-elle dit, notant que ce pays a déjà commencé à mettre en œuvre des mesures, grâce auxquelles on espère que son économie "pourra commencer à rebondir".

Depuis son adhésion à l'OMC il y a plus de vingt ans, la Chine est devenue le plus grand commerçant de marchandises au monde et un partenaire commercial majeure pour plus de 140 pays et régions, contribuant en moyenne à près de 30% de la croissance économique mondiale annuelle.

Soulignant le rôle clé que joue ce pays asiatique dans la stimulation du commerce mondial et dans la croissance économique mondiale, la cheffe de l'OMC a noté que "tout ce qui arrive à la Chine a un impact sur le monde entier et c'est pourquoi il est dans l'intérêt de tous que l'économie chinoise se porte bien".

Selon le Bureau d'Etat des statistiques de Chine, le PIB chinois a connu une croissance de 5,2% en 2023, reflétant un fort rebond post-pandémie.

"La Chine joue un rôle très important et nous aimerions voir son économie se redresser en force, car cela stimulera le commerce mondial. Cela stimulera la croissance mondiale. Il ne s'agit pas seulement de la Chine, mais aussi du reste du monde", a dit Mme Okonjo-Iweala.

PERSPECTIVES DU COMMERCE MONDIAL

En octobre dernier, l'organisation basée à Genève avait estimé que le volume du commerce des marchandises n'augmenterait que de 0,8% en 2023, par rapport à son estimation d'avril de 1,7%. Pour cette année, elle a tablé sur une hausse de 3,3%, mais reconnaissant qu'elle pourrait être moindre.

"Mais compte tenu des perturbations que nous avons constatées dans la mer Rouge et dans le canal de Suez, ainsi que des coûts plus élevés du fret, du transport et de l'assurance des conteneurs, nous pensons que cela aura un impact", a-t-elle reconnu. De fait, "la demande globale est globalement en baisse et pourrait encore baisser, ce qui aura un impact. Nous pensons que la prévision que nous avions de 3,3% est un peu trop optimiste pour cette année".

Parlant du rôle de la Chine dans la défense du système commercial multilatéral, Mme Okonjo-Iweala a indiqué que ce pays, "du point de vue de l'OMC, est un fervent partisan du système commercial multilatéral et du multilatéralisme". Il est non seulement un grand bénéficiaire du système commercial multilatéral, mais est aussi bénéfique au système commercial multilatéral, selon elle.

"On espère que ça continuera et que la Chine continuera d'être un membre fort qui aidera également l'OMC à résoudre certains des problèmes du commerce mondial qu'on voit émerger", a dit la patronne de l'OMC.

Mme Okonjo-Iweala a également appelé les membres de l'OMC à respecter les règles mondiales du commerce, "sur lesquelles nous aimerions voir tout le monde travailler ensemble dans le cadre d'un système multilatéral".

Chaque membre de l'organisation devrait travailler dans le cadre des règles commerciales multilatérales, a-t-elle martelé.

 

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备10041721号-4

京ICP备10041721号-4