Accueil>Éditions spéciales>APN&CCPPC 2024>Opinions

Pour une meilleure compréhension de la Chine

2024-03-11 11:58:00 Source:La Chine au présent Auteur:XIA YUANYUAN, membre de la rédaction
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Du Zhanyuan, membre du Comité permanent du 14e Comité national de la CCPPC, s’exprime sur la manière d’améliorer la communication internationale de la Chine et de bien faire connaître la modernisation à la chinoise.   

 

« Si la clé des relations entre les États repose sur les liens étroits entre les peuples, l’intimité entre ceux-ci repose sur leur compréhension mutuelle. » Cette idée émise par le philosophe chinois Han Feizi au IIIe siècle avant notre ère est souvent mentionnée par le président Xi Jinping pour souligner l’importance des échanges et de l’inspiration mutuelle entre les civilisations dans la promotion des relations entre les pays.  

À l’heure actuelle, le monde est témoin d’une accélération des changements majeurs inédits depuis un siècle : l’impact de la pandémie et les perturbations géopolitiques entravent la reprise économique mondiale ; la confiance stratégique mutuelle entre grandes puissances fait cruellement défaut ; les échanges humains internationaux demeurent en berne. Cependant, il y a beaucoup de choses que nous pouvons entreprendre pour éliminer ces obstacles, renforcer le dialogue et parvenir à un consensus entre la Chine et d’autres pays. 

Durant les « Deux Sessions », Du Zhanyuan, membre du Comité permanent du 14e Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) et président du Groupe de communication internationale de Chine (CICG), s’est exprimé sur la manière de renforcer la communication internationale de la Chine, de réaliser les échanges et l’apprentissage mutuel entre les civilisations, de permettre au monde de mieux comprendre la modernisation à la chinoise et de favoriser un rapprochement réciproque entre la Chine et d’autres pays. 

  

Du Zhanyuan, membre du Comité permanent du 14e Comité national de la CCPPC et président du CICG. (Photo : Duan Wei)  

Les échanges entre les peuples au service de l’apprentissage mutuel 

Avec plus de 200 pays et régions, ainsi que plus de 2 500 groupes ethniques et diverses religions, les civilisations sont nourries de différentes histoires et traditions. Les échanges et les interactions entre les peuples jouent un rôle crucial dans la promotion des liens entre les communautés et dans l’enrichissement des échanges et de l’apprentissage mutuel. Dans le contexte actuel marqué par des changements sans précédent depuis un siècle les échanges et l’apprentissage mutuel entre diverses cultures sont plus nécessaires et importants que jamais. 

Un pont d’échange amical et d’intégration doit être construit sur la base de la coexistence des civilisations. Les échanges et l’apprentissage mutuel entre les civilisations ne sauraient être basés sur le monopole d’une civilisation ou sur le dénigrement d’une autre. Ce n’est qu’en respectant la diversité des civilisations et en promouvant le dialogue, la coexistence pacifique et l’harmonie entre elles que la richesse de la civilisation humaine peut être renforcée et les perspectives de développement humain, plus larges et resplendissantes. 

Nous devons mettre en œuvre l’Initiative pour le développement mondial et l’Initiative pour la sécurité mondiale, en suivant la tendance dominante de notre époque, à savoir la paix et le développement. Nous devons puiser dans les différentes civilisations une philosophie de développement centrée sur les personnes, une vision du développement mutuellement bénéfique, une approche de développement en harmonie avec la nature, ainsi que des méthodes de coexistence basées sur l’entraide et la coopération. Nous devons répondre activement à l’appel des différents peuples en faveur de la paix et du développement, promouvoir la construction d’une communauté de destin pour l’humanité et rechercher la compréhension commune la plus large possible de la construction d’un monde meilleur. 

Présenter la modernisation à la chinoise au monde 

La modernisation à la chinoise a rompu avec le modèle établi en Occident. Elle a démontré sa faisabilité et son efficacité, représentant une innovation majeure dans la théorie et la pratique de la modernisation mondiale, et une alternative de modernisation indépendante pour les nombreux pays en développement. 

Premièrement, bien faire connaître la modernisation à la chinoise est essentiel pour éliminer les préjugés internationaux à l’égard de la Chine et permettre au monde de mieux comprendre le Parti communiste chinois (PCC), la République populaire de Chine et la nation chinoise. Pour parvenir à une compréhension mutuelle entre la Chine et le reste du monde et raconter des histoires captivantes de la modernisation chinoise à un public international, nous devons d’abord saisir avec précision l’essence et les caractéristiques de cette modernisation. La modernisation à la chinoise partage des similitudes avec celle d’autres pays, tout en possédant des caractéristiques distinctes basées sur ses propres conditions nationales. 

Deuxièmement, il est essentiel de présenter les pratiques réussies de la modernisation à la chinoise sous tous ses aspects à travers des exemples frappants via divers canaux de communication et formats multimédias à des publics de cultures et d’horizons différents. La modernisation à la chinoise représente la transformation créative et le développement innovant de la civilisation chinoise. La communication à ce sujet requiert une attitude ouverte et inclusive, ainsi que des plateformes de dialogue ouvertes et transparentes. Par le biais de conférences internationales, de séminaires universitaires, d’activités d’échanges culturels et d’autres canaux, nous devons encourager toutes les parties à partager leur compréhension et leurs opinions sur la modernisation à la chinoise, à abattre les barrières culturelles et à permettre à la communauté internationale de mieux appréhender le contexte culturel et la voie de la modernisation de la Chine. 

La communication internationale de la Chine à l’ère de l’IA 

À l’heure actuelle, une nouvelle révolution technologique et industrielle menée par l’intelligence artificielle (IA) s’accélère, modifiant profondément l’écosystème de l’opinion publique, le paysage médiatique et les méthodes de la communication internationale. Cependant, la technologie est une arme à double tranchant. Si les nouvelles technologies telles que l’IA doivent être hautement valorisées et explorées pour promouvoir l’innovation dans la communication internationale, des mesures doivent également être prises pour empêcher le phénomène de « la mauvaise monnaie chassant la bonne » dans l’arène de l’opinion publique internationale en raison de la concurrence technologique. 

En tant qu’institution de communication internationale, le CICG explore l’application de nouvelles technologies telles que l’IA, la mégadonnée, l’Internet des objets, la 5G et la vision par ordinateur dans la communication internationale. Le renforcement des capacités nationales de traduction grâce aux nouvelles technologies a facilité le développement rapide de nouvelles activités de traduction telles que la traduction à distance et l’interprétation simultanée en ligne, permettant ainsi d’obtenir des traductions massives dans plusieurs langues. 

Dans une vision de développement intégré, le CICG continue d’explorer de nouvelles voies pour l’application de l’IA dans la communication de masse, les échanges culturels et interpersonnels. Il utilise également de nouvelles technologies pour optimiser les processus, reconstruire les plateformes et restructurer la gestion, dans le but d’améliorer l’efficacité de la communication internationale de la Chine. 

Combler le manque d’information dans la compréhension internationale de la Chine 

Les sondages d’opinion mondiaux liés à la Chine, ayant une influence internationale significative, sont toujours dominés par des instituts de sondage, des instituts de recherche, des organisations médiatiques et des organismes professionnels occidentaux. L’information en anglais représentant plus de 70 % des contenus en ligne, la plupart des publics internationaux se forgent une opinion sur la Chine à travers les médias occidentaux. Cependant, la communauté internationale s’attend généralement à ce que la Chine joue un rôle plus important dans l’ordre international et la gouvernance mondiale, et souhaite entendre la voix de la Chine sur les questions majeures. 

Pour répondre aux besoins d’information du public international sur la Chine sous différents aspects, la communication internationale doit adopter des formes diverses et être diffusée sur des plateformes variées. 

Premièrement, il est nécessaire d’innover dans le contenu de la communication internationale, en couvrant non seulement la modernisation à la chinoise, mais aussi la communauté de destin pour l’humanité. Nous devons nous concentrer sur la gouvernance mondiale, la reprise économique, le changement climatique, la protection de l’environnement, les progrès technologiques, l’intelligence artificielle, l’humanitaire et d’autres domaines qui préoccupent largement la communauté internationale. Une communication ciblée doit être menée à l’intention de différents publics. 

Deuxièmement, nous devons innover dans la manière de communiquer avec des publics étrangers en suivant le principe d’une communication précise et ciblée. En fonction des différents publics étrangers, nous devons utiliser des concepts et des expressions largement acceptés pour transmettre les points de vue et les messages de la Chine en réponse aux questions d’intérêt international. Nous devons présenter à la fois des faits et des opinions, et inclure à la fois la voix du peuple chinois et celle de personnalités étrangères dans nos reportages. Cette approche permettra une reconnaissance plus large des réalités de la Chine par la communauté internationale. 

En outre, il est nécessaire d’innover les moyens et les méthodes de communication internationale en utilisant des technologies mobiles, visuelles, de communication sociale, de données et intelligentes. Nous devons également atteindre un public plus large et accroître la capacité de communication, l’influence et la crédibilité de la Chine en s’adressant au public international. 

Enfin, il est primordial d’aider la communauté internationale à mieux comprendre et à mieux reconnaître la civilisation chinoise, la voie et les propositions de la Chine, et d’aider le monde à comprendre la Chine, le peuple chinois, le PCC et la nation chinoise. Nous devons développer une voix dans le discours international qui corresponde à la puissance globale et au statut international de la Chine, en créant un environnement favorable à la modernisation à la chinoise et à l’avènement d’une civilisation moderne pour la nation chinoise. 

  

  

 

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备10041721号-4

京ICP备10041721号-4