Accueil>Éditions spéciales>Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la coopération sino-africaine>À la une

Ancien ministre nigérien : le FCSA est devenu un lieu de retrouvailles traditionnelles entre l'Afrique et la Chine

2018-09-03 15:56:00 Source:Xinhua Author:
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Le Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) est aujourd'hui un lieu de retrouvailles traditionnelles entre le continent africain et la Chine, a déclaré dimanche Ousmane Mahaman, secrétaire général de la Chambre de commerce du Niger, lors d'une interview accordée à Xinhua.

Qualifiant le FSCA de mécanisme concret et très fructueux, M. Mahaman, ancien ministre de la Fonction publique du Niger, a indiqué que ce mécanisme était conforme à la coopération entre l'Afrique et la Chine dans divers domaines, tels que la politique et le commerce.

A la veille de l'ouverture du Sommet de Beijing 2018 du FCSA, M. Mahaman, qui est également ancien directeur de cabinet du Premier ministre et ancien directeur de cabinet de la Présidence, a noté que presque tous les pays du continent seraient représentés au sommet par leur chef d'Etat ou de gouvernement. "Cela illustre toute l'importance que notre continent accorde à cet événement", a souligné M. Mahaman.

"Le forum nous donne l'occasion d'avoir une place en tant que partenaires pour faire le point sur le mécanisme que nous avons volontairement installé", afin de trouver des approches permettant de rendre celui-ci plus performant.

Quant à la coopération entre le Niger et la Chine, M. Mahaman a souligné que la coopération entre les deux pays était ancienne et s'était améliorée année après année. Il a évoqué l'aide de longue date offerte par la Chine au Niger dans les secteurs de l'agriculture et de l'élevage, qui constituent les deux piliers de l'économie nationale.

Outre les domaines traditionnels, la coopération Niger-Chine dans le secteur des infrastructures s'est renforcée avec la réalisation de nombreux projets. "Le stade construit par la Chine contribue à l'épanouissement de la jeunesse, et les infrastructures routières permettent de fluidifier la circulation au niveau de la capitale", a précisé M. Mahaman.

Selon lui, la coopération entre les deux pays dans le secteur minier, en particulier dans l'exploitation de l'uranium, et celui du pétrole, ont mis en valeur la richesse des ressources du pays et apporté un soutien aux autres actions de développement du Niger.

L'initiative "la Ceinture et la Route" offre de nouvelles opportunités à la coopération sino-africaine. "Notre pays est un des plus intéressés et des plus concernés par sa mise en oeuvre", a déclaré M. Mahaman, qualifiant cette initiative de "noble projet" et exprimant l'espoir de renforcer la coopération dans ce cadre.

Souhaitant voir la Chine et l'Afrique bâtir une communauté de destin plus étroite lors du Sommet de Beijing, M. Mahaman a indiqué que "cette communauté est une réalité, une vérité". L'Afrique a besoin de l'expertise chinoise pour promouvoir le développement, et la Chine a besoins de l'Afrique pour une coopération gagnant-gagnant, a expliqué M. Mahaman.

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号