Accueil>Chassé-Croisé

De la ferme française à la table chinoise, un voyage culinaire sur des milliers de kilomètres

2024-05-05 17:18:00 Source: Xinhua Auteur:
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

 

Photos montrant des poissons frais en vente sur le marché aux poissons du Vieux port de Marseille, en France. (Xinhua/Gao Jing) 

 

Comme dit le proverbe chinois, le peuple met la nourriture au-dessus de tout. Tout comme la Chine, située à l'autre bout du continent eurasiatique, la France jouit d'une renommée mondiale pour sa gastronomie. Aujourd'hui, le "goût de la France" traverse les océans et devient une réalité avec "de la ferme française à la table chinoise", enrichissant les papilles des Chinois et répondant à leur transition croissante de "manger pour se rassasier" à "bien manger". 

LIVRAISON EXPRESS EN CHINE EN MOINS DE 36 HEURES 

Dans la célèbre ville gastronomique de Guangzhou, les habitants savent que les délices proviennent d'ingrédients frais. Les huîtres, homards, coquilles Saint-Jacques et autres fruits de mer français, venus de milliers de kilomètres, peuvent être dégustés crus ou simplement préparés, permettant aux convives de retrouver le goût de l'Atlantique. 

Il y a seulement deux jours, ces fruits de mer ont été pêchés, puis inspectés, emballés, et envoyés directement en Chine par avion. Grâce au mécanisme de coopération rapide de la chaîne d'approvisionnement intitulé "de la ferme française à la table chinoise" et promu conjointement par les dirigeants des deux pays, ces produits frais venus de loin peuvent passer rapidement la douane aérienne et être livrés directement aux supermarchés, aux restaurants et aux établissements de restauration sans interrompre la chaîne du froid. 

La province française de Charente-Maritime est une région importante pour la production d'huîtres. Jacques Cocollos, un ostréiculteur de la région, affirme qu'il faut moins de 36 heures pour livrer en Chine. "Presque aussi rapide que d'envoyer des huîtres à Nice", remarque-t-il. 

Pour des professionnels de l'aquaculture comme M. Cocollos, la Chine est l'un des plus grands marchés mondiaux de produits aquatiques, avec un attrait énorme. Avec l'amélioration du niveau de vie, la demande pour des produits de qualité et spécialisés est en hausse, offrant un énorme potentiel de marché. L'exportateur français d'huîtres de la province de Charente-Maritime, "Huîtres Lambert", a déclaré lors d'un entretien à la télévision française que ses exportations en Chine ont plus que quadruplé entre 2016 et 2023. 

Laurent Bonduelle est le vice-président de la société SAS HYS, fournisseur de produits de la mer en Bretagne. Selon lui, les produits de la SAS HYS, des spécialités bretonnes pour lesquelles le marché chinois exprime une forte demande, ont un potentiel énorme. Sur recommandation de la succursale parisienne de la Banque industrielle et commerciale de Chine, la SAS HYS a également participé à l'Exposition internationale d'importation de Chine (CIIE) à Shanghai, mettant ainsi en valeur les fruits de mer français sur les stands chinois. 

Des produits destinés à être dégustés dans le pavillon France agroalimentaire à la 3e Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE), à Shanghai, dans l'est de la Chine, le 7 novembre 2020. (Photo fournie par le consulat général de France à Shanghai) 

LE GOÛT AUTHENTIQUE DE LA FRANCE 

Le restaurant Maxim's, situé sur la grande artère Wu Da Dao, en plein centre de la ville chinoise de Tianjin, dans le nord du pays, est un restaurant français authentique. Alain Le Meur, chef de cuisine français de l'établissement, affirme que de nombreux Chinois sont attirés par la cuisine française et viennent y déguster ses plats réputés. 

Ce que beaucoup de clients ignorent, c'est que la sauce utilisée dans la cuisine est l'âme de la gastronomie. Avec le développement des échanges commerciaux entre la Chine et la France, les ingrédients et les condiments français nécessaires à la préparation des sauces ne sont plus difficiles à obtenir, et "les clients aiment beaucoup ce goût authentique de la France". 

Dans un supermarché du district de Nankai à Tianjin, une variété de produits alimentaires français de diverses marques est disponible. Liu Yang, un habitant local déclare : "Mes enfants adorent les fromages français, et leurs parents sont également friands de vin rouge français. Il y a maintenant de nombreuses voies d'importation, et selon les besoins, nous pouvons acheter du vin rouge français à différents prix". 

Les produits français carnés entrent eux aussi rapidement sur le marché chinois. Fanye Meng, représentant en Chine de l'INAPORC (l'Interprofession nationale porcine), affirme que la Chine est actuellement le plus grand marché d'exportation de porc français en dehors de l'Union européenne. Maxence Bigard, président de la commission du commerce extérieur de l'INTERBEV (Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes), a révélé à Xinhua que le marché chinois était plein de potentiel puisque la Chine s'engageait à développer une coordination rapide "de la ferme française à la table chinoise", un mécanisme pour promouvoir des produits agroalimentaires français auprès des consommateurs chinois. 

Les entreprises françaises de produits carnés participent activement au mécanisme "de la ferme française à la table chinoise", introduisant davantage de produits carnés français de haute qualité sur le marché chinois. 

Vin français présenté au pavillon national français lors de la 2e Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE). (Xinhua/Zhang Yuwei)  

UN PARTENARIAT MUTUELLEMENT BENEFIQUE ET BIDIRECTIONNEL 

Au cours des dernières années, le commerce des produits agricoles entre la Chine et la France n'a cessé de croître. Selon les statistiques des douanes chinoises, la France est la plus grande exportatrice de produits agricoles de l'Union européenne en Chine et la deuxième plus grande partenaire commerciale dans ce domaine. Jusqu'à la mi-2023, plus de 200 types de produits agricoles français, y compris les produits aquatiques, les produits laitiers, les produits carnés, les semences animales, les volailles, les fruits, ont été autorisés à être exportés vers la Chine, et près de 7.000 entreprises de production de produits agricoles sont enregistrées en Chine. 

En avril 2023, sous l'impulsion des dirigeants des deux pays, la France et la Chine ont créé le mécanisme "de la ferme française à la table chinoise", accélérant ainsi l'entrée des produits agricoles français dans les foyers chinois. En novembre de la même année, plus de 40 entreprises françaises du secteur agricole ont participé à la sixième Exposition internationale d'importation de Chine (CIIE) à Shanghai, au cours de laquelle leurs représentants ont pu discuter en face-à-face avec des clients chinois. La société Hema Fresh a signé à elle seule des accords avec sept entreprises françaises sur place, pour importer, dans les trois prochaines années, des produits français tels que la viande, le fromage et le vin d'une valeur de 3 milliards de yuans. 

En plus du commerce de produits agricoles, la France et la Chine continuent d'élargir leurs domaines de coopération, renforçant la coopération en matière de technologie agricole, la formation conjointe de talents agricoles, et renforçant les échanges de personnel, d'institutions et d'entreprises, pour obtenir davantage de résultats fructueux dans le domaine agricole.  

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备10041721号-4

京ICP备10041721号-4