Accueil>Chassé-Croisé

L'Europe s'ouvre aux véhicules chinois à énergies nouvelles

2022-12-31 19:38:00 Source:La Chine au présent Auteur:LI QIANG*
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Exposants chinois au Salon de l’auto de Munich 

Cette coopération étroite dans les VEN et la chaîne industrielle en amont et en aval contribuera à promouvoir le développement vert et durable du secteur des transports et deviendra une force importante pour réaliser la neutralité carbone dans le secteur des transports dans le monde entier.

Une qualité assurée

Le 7 octobre 2022, NIO, entreprise chinoise de VEN, a organisé à Berlin une cérémonie de lancement en annonçant son entrée dans quatre pays européens : l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark et la Suède. Avant cela, BYD avait signé un accord de coopération à long terme avec Sixt, entreprise allemande de location de voiture, en fournissant des services de location de VEN sur le marché européen, afin de promouvoir conjointement l’électrification du marché de la location de voitures. Selon Inovev, cabinet de conseil spécialisé dans le secteur automobile, au cours du premier semestre de 2022, le nombre de nouvelles immatriculations de voitures des constructeurs chinois en Europe a atteint environ 75 000, et il devrait atteindre 150 000 d’ici 2023.

Prenant l’exemple du marché allemand, selon les données publiées par l’Allgemeiner Deutschen Automobil-Club (ADAC), la plus grande association automobile d’Europe, au cours des sept premiers mois de 2022, environ 7 000 voitures de constructeurs chinois ont été immatriculées en Allemagne, représentant 0,5 % du marché allemand. Selon l’ADAC, les ventes de la gamme MG de SAIC ont rattrapé ou même dépassé certaines entreprises traditionnelles allemandes sur un marché où les marques locales ont un avantage absolu. Au début 2022, l’Autorité fédérale des transports motorisés (KBA) a inclus pour la première fois les constructeurs chinois dans ses statistiques officielles.

La reconnaissance des VEN de la Chine sur le marché européen est indissociable de la tendance de développement vert du secteur, de la protection environnementale et des objectifs d’économie d’énergie et de réduction des émissions de divers pays. La plupart des voitures chinoises vendues en Europe sont des VEN, notamment les voitures hybrides rechargeables et les voitures électriques pures, et la MG se classe parmi les 20 VEN les plus vendus. L’exportation des VEN vers la Norvège, la Belgique, le Royaume-Uni et l’Allemagne constitue un moteur important de la croissance des exportations d’automobiles de marque chinoise.

Il est à noter que les prix attractifs des VEN chinois ne sont pas les seuls avantages. Les chaînes d’approvisionnement stables, les belles performances techniques et la haute qualité gagnent de plus en plus la confiance des consommateurs européens. Les modèles lancés par les constructeurs automobiles chinois sur le marché européen ont de plus obtenu la note « excellent » par l’ADAC, également un organisme d’évaluation des véhicules leader en Europe. Et les véhicules électriques de NIO ont passé le crash-test effectué par l’organisme indépendant de sécurité Euro NCAP en remportant 5 étoiles.

La branche « véhicules » de Huawei au Salon de l’auto de Munich

Des services différents

Les réseaux de marketing et de services après-vente se déploient également avec l’arrivée des VEN chinois sur le marché européen. La MG de SAIC est désormais présente dans 16 pays européens et ses points de vente ont rapidement augmenté pour passer de 65 en 2020 à environ 600 en 2022.

En septembre 2021, NIO a ouvert à Oslo son premier magasin et sa première station d’échange de batteries en Europe, avant que ses produits et services ne soient disponibles en Allemagne et aux Pays-Bas en 2022. Le premier concessionnaire en Europe de Xpeng a été ouvert à Stockholm en février 2022, et l’entreprise s’est implantée au cours des six mois qui ont suivi aux Pays-Bas, au Danemark et en Norvège.

Vu que le développement continu du marché européen des VEN conduit à la demande croissante de batteries automobiles, certains fournisseurs chinois ont investi en construisant des usines en Europe. En juin 2022, Gotion High-tech a lancé sa base de production en Allemagne. Après l’acquisition de l’usine de Göttingen du groupe Bosch, l’usine a été transformée pour faire évoluer la production de pièces automobiles traditionnelles vers la fabrication de batteries. Il est prévu que la capacité annuelle de production de batteries électriques atteigne 18 GWh. Le fabricant chinois de batteries CATL a investi 1,8 milliard d’euros dans la construction d’une usine de batteries en Thuringe, qui devrait atteindre une capacité de production annuelle de 60 GWh en 2026. Le projet fournira notamment BMW, Daimler et Volkswagen, et créera plus de 2 000 emplois locaux.

Selon le journal allemand Handelsblatt, l’Allemagne est aux premiers rangs dans la production de batteries pour véhicules électriques en Europe, avec des installations existantes et prévues d’une capacité de production de 485 GWh, au