Accueil>Chassé-Croisé

Taiyuan-Saint-Denis, symbole de l’amitié sino-française

2020-09-01 17:04:00 Source:La Chine au présent Auteur:LI XIAOBO
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典


Vue aérienne nocturne de Taiyuan

 

Tout d’abord, je tiens à féliciter éricka Bareigts pour son élection à la mairie de Saint-Denis (La Réunion). Mme Bareigts est une amie de longue date de Taiyuan. Elle avait pris la tête d’une délégation dionysienne en visite à Taiyuan en 2010 et le 14 août de la même année, avait signé avec le maire adjoint de Taiyuan Rong Tong la lettre d’intention pour le jumelage des deux villes. Mme Bareigts a donc été témoin de l’amitié entre Saint-Denis et Taiyuan. Nous attendons des deux villes qu’elles continuent de travailler ensemble et d’approfondir la coopération sino-française.

 

Taiyuan, appelée « Jinyang » dans l’Antiquité, est aussi connue sous le nom de « Bingzhou ». Sa culture dynamique et pleine de vitalité remonte à plus de 2 500 ans. Ces dernières années, Taiyuan a accéléré le rythme d’ouverture sur le monde extérieur et a été jumelée avec de nombreuses villes dans le monde. Lors du 5e Forum de haut niveau sur la coopération décentralisée Chine-France en 2016, Taiyuan et Saint-Denis ont reçu le Prix de la coopération sino-française, un modèle dans les jumelages Chine-France.

 

Début 2010, à l’occasion de l’ouverture officielle du consulat général de Chine à Saint-Denis, Zhang Guobin, premier consul général, a inauguré les échanges entre les deux villes avec un spectacle d’une troupe d’acrobates chinois. En mars 2012, les deux villes ont été officiellement jumelées et elles maintiennent depuis des échanges étroits. Nous fêtons cette année le 10e anniversaire de nos échanges. Rétrospectivement, grâce au soutien des autorités municipales, la coopération dans l’économie, la culture, l’éducation et les sports a obtenu des résultats fructueux, principalement dans le domaine culturel. Au cours de ces dix dernières années, Taiyuan a envoyé sept délégations culturelles à Saint-Denis, trois entraîneurs sportifs et des professeurs de percussions traditionnelles. Taiyuan a aussi reçu à dix reprises des délégations municipales, des associations de Chinois d’outre-mer, ainsi que des Dionysiens et des étudiants. En 2019, à l’occasion du 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France, l’Exposition internationale sur la restauration numérique des grottes de Tianlongshan a fait étape à Saint-Denis, faisant découvrir les ressources du patrimoine de Taiyuan et diffusant plus largement et qualitativement la culture chinoise à l’étranger. C’est un modèle en termes de « projection de la culture chinoise à l’étranger » dans le cadre de l’apprentissage mutuel.


Vue aérienne de Saint-Denis

 

L’amitié entre les nations prend racine dans la proximité entre les peuples. Il y a une forte diaspora chinoise à La Réunion, qui voue un culte au dieu Guandi (Guan Yu) et dont les regards sont tournés vers le Shanxi, d’où est originaire ce général. Par leurs échanges, les deux villes ont progressivement bâti un modèle global de coopération diplomatique non gouvernementale sous l’égide des autorités, promu par des organisations non gouvernementales, et avec la participation des étudiants et des habitants. La culture et le folklore de Taiyuan comme l’acrobatie, les percussions traditionnelles, l’opéra, le chant et la danse, le papier découpé, la pâtisserie, la sculpture sur pâte, le pliage du papier, les figurines en sucre et les échasses ont impressionné les Réunionnais. De même, la beauté des paysages naturels de La Réunion, la simplicité et l’enthousiasme des Réunionnais, ainsi que l’harmonie multiethnique ont également profondément attiré les habitants de Taiyuan.

 

Des interactions fréquentes et une amitié profonde ont créé une forte affinité et ouvert un magnifique chapitre dans la coopération et le gagnant-gagnant. L’épidémie de COVID-19 a ainsi rapproché les deux villes, écrivant une nouvelle page d’amitié.

 

Lorsque Taiyuan a été touchée par le COVID-19, La Réunion et Saint-Denis ont collecté 248 000 gants médicaux d’une valeur de 13 640 euros grâce à des financements et des dons. Le 22 février, avec le soutien et l’aide du consulat général de Chine à Saint-Denis, ce matériel a été acheminé gratuitement en deux lots à l’Aéroport international de la capitale de Beijing par Air Austral et Air China, puis expédié directement à Taiyuan. Je tiens à remercier le Conseil régional de La Réunion, la mairie et les habitants de Saint-Denis, l’Amicale des Réunionnais d’origine chinoise, le temple du dieu Guandi à Saint-Denis, la société Lishetang, le Temple du dieu Guandi à Saint-Pierre ainsi que de nombreuses associations chinoises comme l’Association Guandi à La Réunion pour leurs dons.

 

« Donne-moi une pêche, je te rendrai une prune. » Après avoir appris que la ville de Saint-Denis était également touchée, Taiyuan a immédiatement fait don de 120 000 masques chirurgicaux d’une valeur de 300 000 yuans à Saint-Denis. J’ai spécifiquement veillé à la qualité des produits. Le 29 mai, Saint-Denis a organisé une cérémonie lors de leur réception. Le consul général Chen Zhihong a fait don de matériel à Saint-Denis au nom de la ville de Taiyuan. Lors de la cérémonie, Gilbert Annette, maire de l’époque, a exprimé sa gratitude et salué les réalisations de la Chine dans la lutte contre l’épidémie.

 

« L’amitié ne connaît pas la distance. » Le 5 juin de cette année, le président Xi Jinping a eu un entretien téléphonique avec le président français Emmanuel Macron et souligné que la Chine était disposée à maintenir une communication étroite avec la France, à continuer sur la lancée et à promouvoir le développement sain et stable des relations bilatérales. Face à la nouvelle donne et aux nouveaux changements internationaux, Taiyuan formera un nouveau pôle en matière d’ouverture sur l’extérieur pour les régions enclavées et s’associera à Saint-Denis pour renforcer la coopération dans les domaines économiques et commerciaux, de la médecine et de la santé, ainsi que les échanges culturels et touristiques. Elle créera un environnement encore plus propice à la complémentarité des échanges, à la confiance et aux bénéfices mutuels, et à la co-opération gagnant-gagnant, afin de promouvoir en profondeur l’amitié entre les deux villes pour que leurs habitants en profitent pleinement.

 

* LI XIAOBO est maire de Taiyuan. 

 

 

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号