Accueil>Rendez-vous avec la Chine

Inspirés par l'innovation

2024-05-21 11:43:00 Source: La Chine au présent Auteur: XIA YUANYUAN, membre de la rédaction
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Des investisseurs étrangers participent à la 25e Foire de haute technologie de Chine, à Shenzhen (Guangdong), le 15 novembre 2023. 

La Chine s’oriente vers le développement des nouvelles forces productives de qualité, tout en privilégiant un développement de qualité. Cette stratégie inspire confiance aux investisseurs étrangers, qui voient dans le marché chinois une opportunité malgré l’incertitude économique mondiale. Lors de la Conférence de collaboration et de communication commerciales entre la Chine et le Royaume-Uni, organisée conjointement par le Centre international d’échanges des jeunes de Chine et le Conseil des affaires sino-britannique (CBBC) le 2 avril à Beijing, les entreprises britanniques ont témoigné de leur optimisme quant aux opportunités sur le marché chinois.

Les débats ont mis en avant le rôle clé de l’économie numérique dans la transformation de l’économie mondiale et dans la redéfinition des dynamiques de compétition internationale. Bénéficiant tous deux d’avantages dans le domaine des technologies numériques et de la gestion des données, la Chine et le Royaume-Uni se positionnent favorablement pour une coopération enrichissante dans le secteur de l’économie numérique.

Kiran Patel, directeur principal du CBBC, a partagé que les deux nations collaborent déjà dans divers domaines, notamment en matière de transformation numérique. Il a souligné que cette coopération combine les atouts industriels et logistiques de la Chine avec le potentiel de recherche et d’innovation du Royaume-Uni. Il a également révélé que nombre d’entreprises britanniques envisagent d’accroître leurs investissements et leur collaboration commerciale avec la Chine.

Cette perspective optimiste a aussi été exprimée par des chefs d’entreprise américains lors du Forum sur le développement de la Chine à Beijing, fin mars. Tim Cook, PDG d’Apple, a noté l’évolution rapide de l’innovation en Chine, anticipant une accélération future. Malgré divers défis, y compris des incertitudes externes, il considère la Chine comme un maillon essentiel des chaînes d’approvisionnement mondiales d’Apple, grâce à sa capacité de production, à l’expansion de ses compétences en R&D et à son système logistique performant.

Le Bureau national des statistiques de Chine indique que les entreprises étrangères jouent un double rôle de moteurs et de bénéficiaires de la croissance chinoise, tirée par l’innovation. Les investissements en R&D des grandes entreprises industrielles à capitaux étrangers ont augmenté de 91,5 % entre 2012 et 2021, et le nombre de leurs brevets d’invention valides a plus que triplé, passant de 68 000 à 241 000. En 2022, les dépenses en R&D ont atteint 3 087 milliards de yuans, en hausse de 10,4 % par rapport à l’année précédente.

Kiran Patel prend la parole lors de la Conférence de collaboration et de communication commerciales entre la Chine et le Royaume-Uni, à Beijing, le 2 avril. 

De plus en plus intelligente

M. Patel, résidant à Beijing depuis une vingtaine d’années, témoigne de l’évolution fulgurante de la Chine vers une société numérisée : « Je suis parfaitement adapté au paiement numérique pour toutes mes transactions. Pour les entrepreneurs internationaux, les visiteurs ou même les résidents de longue durée comme moi, c’est incroyablement efficace et pratique. »

Le Rapport sur l’économie numérique en Asie de 2023 positionne la Chine en tête du secteur numérique, avec une économie d’une valeur de 7 470 milliards de dollars en 2022, devançant le Japon (2 370 milliards de dollars) et la République de Corée (952,3 milliards de dollars). Fin décembre 2023, la Chine comptait plus de 1,09 milliard d’internautes, soit le double du total fin 2012, avec un taux de pénétration Internet passant de 42,1 % à 76,4 %, surpassant la moyenne globale de 66,2 %.

Selon M. Patel, la Chine a su digitaliser efficacement tous les segments de son économie au cours de la dernière décennie. « La Chine a accompli d’énormes progrès dans l’économie numérique », a-t-il affirmé.

Un rapport sur le développement du commerce numérique en Chine indique qu’en 2022, les importations et exportations de services numériques ont crû de 3,4 % en glissement annuel, atteignant 372,71 milliards de dollars et représentant près de 9 % du commerce mondial. De plus, le volume de l’e-commerce transfrontalier a connu une hausse de 9,8 % sur un an, s’élevant à 296,3 milliards de dollars.

Pour les entreprises internationales, l’ampleur de l’économie numérique chinoise ouvre d’importantes opportunités de développement de nouveaux produits et services. « L’accent mis par la Chine sur la R&D, en association avec la promotion de ses propres géants technologiques, a conduit à des percées dans des domaines comme l’intelligence artificielle (IA) et l’e-commerce, influençant la trajectoire de l’économie numérique mondiale », a certifié M. Patel.

Il souligne également le rôle crucial de l’IA dans le développement du pays, notamment pour sa modernisation industrielle et l’amélioration de sa productivité. L’International Data Corporation, basée dans le Massachusetts aux États-Unis, prévoit que le marché de l’IA en Chine dépassera les 26 milliards de dollars d’ici 2026.

La Chine a grimpé au 11e rang de l’Indice mondial de l’innovation 2022 de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, marquant une progression notable de 23 places depuis 2012.

Les véhicules à énergie nouvelle présentés dans la zone A du hall d’exposition de la 134e Foire de Canton attirent des acheteurs étrangers, à Guangzhou (Guangdong), le 16 octobre 2023. 

Renforcement de la confiance

M. Patel estime que les entreprises multinationales, en particulier celles dans les domaines numériques, devraient continuer à investir en Chine. « Identifier de nouveaux marchés d’exportation pour nos produits et services n’est pas facile, car la taille du marché chinois est si grande. Il est très difficile de le reproduire », a-t-il précisé.

Selon lui, des centres économiques clés comme Beijing, Shanghai et la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao (GBA), demeurent cruciaux aux yeux des investisseurs britanniques. Il estime que le Royaume-Uni doit intensifier ses efforts pour accroître la confiance et la crédibilité de ses investisseurs en Chine. Il a ajouté que le CBBC s’efforce d’améliorer les relations commerciales et d’investissements bilatéraux.

D’après M. Patel, l’année dernière, des entreprises britanniques telles qu’AstraZeneca ont investi des milliards de dollars sur le marché chinois. « Les entreprises qui ont survécu au défi de la pandémie, des changements de politique autour de certains secteurs sont là pour rester. Elles ne partiront pas... car il n’existe aucun marché équivalent. »

Maximisation du potentiel

Shi Yuntao, directeur du service de livraison chez ThoughtWorks, un cabinet de conseil technologique mondial spécialisé en innovation numérique, a souligné que cette année marque le 16e anniversaire de la présence de l’entreprise en Chine, et son 14e dans la société. Lors de son arrivée, l’entreprise ne comptait que 200 employés, tandis qu’aujourd’hui, elle en regroupe 2 500 à travers le pays.

« La qualité de la main-d’œuvre ici est exceptionnelle, et le marché, immense. Il est difficile de trouver [un autre] marché comme la Chine dans le monde. Outre les États-Unis, il est difficile de trouver un grand marché unique comme la Chine », a déclaré M. Shi.

« L’émergence de l’IA générative illustre la capacité d’innovation croissante de la Chine tout en ouvrant également un potentiel considérable en notre faveur », a ajouté M. Shi. L’entreprise déploie davantage d’efforts pour améliorer la coordination commerciale entre ses bureaux à Shenzhen, dans la province du Guangdong, et à Hong Kong pour étendre ses activités dans la GBA.  

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备10041721号-4

京ICP备10041721号-4