Accueil>À la une

Le sommet trilatéral Chine-Japon-République de Corée atteste des efforts conjoints pour revitaliser la coopération

2024-05-28 20:05:00 Source: Xinhua Auteur:
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

La Chine, le Japon et la République de Corée ont cimenté lundi la coopération trilatérale et réitéré que l'amitié et la confiance réciproque devaient donner le ton clé des relations du trio pour leur propre bénéfice ainsi que pour la paix et la prospérité de la région et au-delà.

Le Premier ministre chinois Li Qiang, le président de République de Corée Yoon Suk-yeol et le Premier ministre japonais Fumio Kishida ont eu des échanges approfondis lors du neuvième sommet trilatéral et du huitième sommet d'affaires trilatéral entre les trois pays à Séoul.

Le sommet trilatéral, interrompue pendant plus de quatre ans en raison de la pandémie et des interférences géopolitiques, a permis d'obtenir de nombreux résultats en matière d'approfondissement de la coopération dans divers domaines.

Les principaux résultats tangibles sont, entre autres, la publication de la déclaration commune du neuvième sommet trilatéral Chine-Japon-République de Corée, de la déclaration commune sur la vision décennale de la coopération trilatérale en matière de propriété intellectuelle et de la déclaration commune sur la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies futures.

Le trio est également convenu de concrétiser la vision de la coopération trilatérale pour la prochaine décennie, adoptée lors du huitième sommet trilatéral qui s'est tenu à Chengdu, ville du sud-ouest de la Chine, en décembre 2019.

L'engagement des trois parties en faveur d'une coexistence harmonieuse et d'un soutien mutuel fondés sur le bon voisinage et un partenariat étroit est l'un des points clés du rassemblement trilatéral de cette année, qui marque le 25e anniversaire du mécanisme de coopération trilatérale entre la Chine, le Japon et la République de Corée.

Les perturbations extérieures ne doivent pas entraver la coopération trilatérale ni éclipser la solidarité entre les trois voisins asiatiques.

Les dirigeants des trois pays se sont notamment recentrés sur l'intégration économique en tant que pilier de leur coopération.

Ils se sont engagés à renforcer la connectivité commerciale, à maintenir des chaînes industrielles et d'approvisionnement stables et fluides, et à reprendre les négociations de l'accord de libre-échange Chine-Japon-République de Corée dès que possible.

Les dirigeants ont réaffirmé leur volonté de promouvoir un environnement commercial et d'investissement libre, ouvert, équitable, non discriminatoire, transparent, inclusif et prévisible.

Chey Tae-won, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Corée, a déclaré que le sommet marquait une étape importante alors que les trois économies se sont redressées de la pandémie et se trouvent désormais sur une voie de croissance.

Ren Hongbin, directeur du Conseil chinois pour la promotion du commerce international, a souligné l'importance d'améliorer l'environnement d'investissement, de stabiliser les chaînes d'approvisionnement et de faire progresser la coopération industrielle.

Ces efforts devraient stimuler les échanges et les ventes, ce qui devrait renforcer la résilience économique de la région et libérer son potentiel de croissance, a estimé M. Ren.

En tant que puissances manufacturières asiatiques, les trois pays visent également à renforcer la coopération technologique. Faisant écho à la décision des pays de renforcer la collaboration dans ce domaine, les chefs d'entreprise du trio se sont également engagés à mener conjointement la transformation numérique lors du sommet commercial.

Reconnaissant la culture des industries de pointe et la coopération numérique industrielle comme des moteurs essentiels de la croissance économique, l'engagement trilatéral vise à favoriser une économie régionale robuste, a indiqué M. Ren.

Outre la coopération économique et commerciale ainsi que scientifique et technologique, les trois dirigeants ont émis l'espoir que les trois pays prennent ce sommet comme nouveau point de départ pour maintenir la stabilité et la continuité de la coopération et approfondir la coopération dans six domaines clés : la culture et les échanges entre peuples, le développement durable, l'économie et le commerce, la santé publique, la science et la technologie, et l'aide aux désastres.

Les échanges culturels, par exemple, bénéficient d'un nouvel élan pour promouvoir la compréhension et la confiance mutuelles.

La réunion de lundi a vu la désignation de 2025-2026 comme l'Année des échanges culturels entre la Chine, le Japon et la République de Corée. Les trois parties se sont également engagées à porter le nombre d'échanges entre les peuples des trois pays à 40 millions d'ici 2030 en promouvant les échanges dans les domaines de la culture, du tourisme et de l'éducation.

Afin d'assurer un avenir durable, les pays ont réitéré leur engagement en faveur de la neutralité carbone et ont proposé des moyens concrets de protéger l'environnement, comme la collaboration avec la Mongolie pour réduire les tempêtes de poussière et de sable en Asie de l'Est, et la promotion de la collaboration en matière de conservation de l'environnement marin. La gestion du vieillissement de la société figure également sur leur liste de partage d'expertise.

Les trois principaux pays d'Asie du Nord-Est jouent un rôle essentiel dans le maintien de la paix et de la stabilité régionales. Dans la déclaration commune du sommet trilatéral, les trois parties sont convenues de poursuivre leurs efforts positifs en vue d'un règlement politique de la question de la péninsule coréenne. Elles ont également souligné les efforts destinés à étendre la coopération au sein de l'ANASE et d'autres cadres multilatéraux.

Commentant la déclaration des trois pays de s'efforcer d'institutionnaliser la coopération trilatérale, Liu Qing, vice-président de l'Institut chinois d'études internationales, a déclaré qu'en s'engageant à dialoguer et à collaborer régulièrement, le trio peut relever des défis communs et tirer parti de ses forces collectives dans l'intérêt de tous.

"L'accent renouvelé sur la coopération donne un ton d'espoir pour l'avenir, où l'Asie peut devenir une pierre angulaire de la paix et du développement dans l'arène mondiale", a jugé M. Liu. 

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备10041721号-4

京ICP备10041721号-4