Accueil>À la une

La partie continentale de la Chine affirme que Lai Ching-te adopte une position plus radicale en faveur de "l'indépendance de Taiwan"

2024-05-22 10:12:00 Source: Xinhua Auteur:
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Lai Ching-te a adopté une position plus radicale en faveur de l'"indépendance de Taiwan" dans son discours après avoir assumé le rôle de nouveau dirigeant de la région de Taiwan, a déclaré mardi un porte-parole de la partie continentale de la Chine.

Plein d'hostilité et de provocations et fait de mensonges et de tromperies, le discours prononcé lundi par Lai Ching-te est un aveu d'"indépendance de Taiwan", a déclaré Chen Binhua, porte-parole du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d'Etat, invité par les médias à commenter le discours de Lai Ching-te.

Ce discours a pleinement démontré que Lai Ching-te est "un traître à l'opinion publique de l'île et un perturbateur de la paix et de la stabilité à travers le détroit de Taiwan", a affirmé M. Chen.

Il est clair que dès le début de son mandat, Lai Ching-te ne peut s'empêcher de montrer son vrai visage de défenseur de "l'indépendance de Taiwan", avec une attitude extrêmement arrogante et des opinions plus radicales, a-t-il ajouté.

Non seulement il n'a pas abordé la question fondamentale de la nature des relations entre les deux rives du détroit, mais il a également tenté de modifier la nature de ces relations, ce qui constitue un sérieux défi au principe d'une seule Chine, a-t-il noté.

Taiwan est une partie inaliénable de la Chine et son avenir ne peut être déterminé que par plus de 1,4 milliard de Chinois, y compris les compatriotes de Taiwan, a rappelé M. Chen.

Dans son discours, Lai Ching-te s'est tourné vers des forces extérieures pour soutenir son programme d'"indépendance". Cependant, peu importe à quel point il se tourne vers les forces extérieures et cherche leur soutien, il sera toujours un "pion", a noté M. Chen, ajoutant que le "pion" deviendra inévitablement une pièce à jeter parce que l'"indépendance de Taiwan" est une impasse et que les tentatives de chercher l'indépendance en invitant des forces extérieures ne feront que se retourner contre lui.

"Les compatriotes des deux côtés du détroit sont Chinois et appartiennent à la nation chinoise. Personne ne souhaite plus que nous parvenir à une réunification nationale par des moyens pacifiques", a déclaré M. Chen.

"Toutefois, en réponse à la collusion des autorités du Parti démocrate progressiste (PDP) avec des forces extérieures pour provoquer et rechercher l'indépendance, nous devons les contrer et les punir", a-t-il ajouté.

Les tentatives de Lai Ching-te d'inciter à des sentiments "anti-Chine" et de rechercher l'"indépendance" par la force ne feront qu'entraîner Taiwan dans une situation dangereuse de conflit militaire, a indiqué M. Chen.

Dans son discours, Lai Ching-te a parlé superficiellement de "dialogue" et d'"échanges", faisant croire à la population qu'il avait de bonnes intentions et la sincérité d'améliorer les relations entre les deux rives du détroit, a noté M. Chen.

"Toutefois, l'impossibilité pour les résidents et les étudiants de la partie continentale de se rendre à Taiwan pour faire du tourisme ou des études est entièrement due aux autorités du PDP", a-t-il déclaré, ajoutant que Lai Ching-te ne manifestait aucune intention réelle de promouvoir les échanges entre les deux rives du détroit ou d'améliorer l'économie de l'île.

Peu importe ce que Lai Ching-te dit ou comment il le dit, cela ne peut pas changer le fait que Taiwan fait partie de la Chine, ni le désir commun des compatriotes des deux côtés du détroit de se rapprocher et de tisser des liens plus étroits. Il ne peut pas non plus empêcher la tendance irréversible de la réunification de la Chine, a assuré M. Chen. 

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备10041721号-4

京ICP备10041721号-4