Accueil>À la une

Le principe d'une seule Chine ancre la paix dans le détroit de Taiwan (MAE chinois)

2024-05-21 08:31:00 Source: Xinhua Auteur:
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré lundi que le principe d'une seule Chine était ce qui soutenait la paix dans le détroit de Taiwan.

Il a tenu ces propos en marge de la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Astana, au Kazakhstan, pour expliquer la position officielle de la Chine sur la prise de fonction de nouveau dirigeant de la région de Taiwan.

M. Wang, également membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, a affirmé que le principe d'une seule Chine ne pouvait pas être violé. Quelle que soit l'évolution de la situation politique de l'île de Taiwan, cela ne changera pas les faits historiques et juridiques selon lesquels il n'existe qu'une seule Chine dans le monde et Taiwan fait partie de la Chine, a-t-il martelé.

M. Wang a noté que dans de nombreux pays, y compris des Etats membres de l'OCS, des dirigeants politiques et des individus de toutes les couches de la société avaient récemment fait le bon choix de respecter le principe d'une seule Chine et de fermement soutenir la juste cause de la Chine, qui s'oppose à "l'indépendance de Taiwan" et promeut la réunification. Une fois de plus, cela démontre le caractère inébranlable de l'adhésion de la communauté internationale au principe d'une seule Chine.

Quiconque tente de remettre en cause le principe d'une seule Chine échouera inévitablement, a soutenu le chef de la diplomatie chinoise. Chaque fois qu'ils provoqueront des troubles, le consensus de la communauté internationale sur la défense du principe d'une seule Chine se consolidera tandis que la compréhension et le soutien à la position de la Chine se renforcera, a-t-il assuré. Il est vrai qu'une juste cause jouit d'un grand soutien alors qu'une cause injuste n'obtient que peu de soutien.

Les tentatives séparatistes en faveur de "l'indépendance de Taiwan" sont vouées à l'échec, selon M. Wang.

La Déclaration du Caire de 1943 et la Déclaration de Potsdam de 1945 disposent clairement que Taiwan, un territoire chinois volé par le Japon, doit être rendu à la Chine. Ces documents à l'effet juridique international font partie intégrante de l'ordre international post-Seconde Guerre mondiale et représentent la mémoire collective de la communauté internationale, a-t-il poursuivi.

D'après M. Wang, les tentatives séparatistes en faveur de "l'indépendance de Taiwan" constituent le plus grand défi à l'ordre international, le changement le plus dangereux au statu quo dans le détroit de Taiwan et la plus grave atteinte à la paix dans le détroit de Taiwan.

Le ministre chinois des Affaires étrangères a souligné que le principe d'une seule Chine était le prérequis fondamental et la base politique de la Chine pour ce qui est d'établir et de développer des relations avec tous les autres pays, et qu'il soutenait la paix dans le détroit de Taiwan.

La tendance générale vers la réunification de la Chine est irréversible, a assuré M. Wang.

L'ensemble de la nation chinoise estime que son territoire est indivisible, que le pays ne peut pas être déstabilisé, que la nation ne peut pas être séparée et que la civilisation ne peut pas être rompue, a-t-il expliqué, ajoutant que la réunification finale de la Chine était historiquement inévitable et relevait d'une logique intérieure.

Le diplomate a réitéré le fait que la question de Taiwan concernait les affaires intérieures de la Chine. D'après lui, la réunification complète de la Chine est une aspiration partagée par tous les enfants de la nation chinoise et une tendance historique qu'aucune force ne pourra arrêter. 

 

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备10041721号-4

京ICP备10041721号-4