Accueil>Reportage spécial

La Loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale garantira la prospérité de Hong Kong

2020-07-31 15:51:00 Source:La Chine au présent Auteur:ZHONG GUOWANG
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

 

Selon des experts d’institutions internationales, le projet de la Loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale dans la région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK) protégera davantage les droits des résidents ainsi que la prospérité future de la ville.

 

« La sécurité nationale fait partie intégrante de la défense nationale, qui est elle-même une question importante réservée au gouvernement populaire central et sur laquelle la RASHK n’a pas d’autonomie », a rappelé Zheng Sophia Tang, titulaire de la chaire de droit et de commerce à l’Université de Newcastle, en Angleterre, ajoutant que la Déclaration commune sino-britannique stipule clairement que la région administrative spéciale de Hong Kong jouira d’un degré élevé d’autonomie, sauf dans les domaines des Affaires étrangères et de la Défense qui relèvent du gouvernement populaire central.

 

Selon Mme Tang, le contenu divulgué du projet de Loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale « dispose clairement que le principe de l’État de droit et des droits de l’homme, y compris la liberté d’expression, seront sauvegardés » ; il ne privera pas les résidents de Hong Kong de leurs droits légitimes protégés par le droit international, par exemple dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

 

« La collecte et l’analyse des informations et renseignements concernant la sécurité nationale et le traitement des affaires pénales s’appliquent à un très petit nombre d’affaires portant sur des crimes liés à la sécurité nationale et n’affecteront pas le mode de vie ordinaire des résidents de Hong Kong », a-t-elle déclaré.

 

Cependant, pour des raisons historiques, Mme Tang a souligné qu’il était compréhensible d’entendre les préoccupations de certains résidents de Hong Kong concernant les conséquences de la loi. « Ainsi, il est nécessaire de développer le dialogue avec les résidents et les associations de Hong Kong et de rédiger les dispositions pertinentes aussi clairement que possible », a-t-elle indiqué.

 

En particulier, elle a suggéré d’éclaircir les problèmes qui préoccupent le plus les gens, notamment « ce qu’on entend par "circonstances spécifiques" lorsque les organes des autorités centrales peuvent exercer leur compétence sur les affaires pénales commises à Hong Kong, et quelles sont les particularités des quatre catégories de crimes de sécurité nationale, qui doivent être expliquées en détail », a expliqué la professeure.

 

Christopher Bovis, professeur de droit à l’Université de Hull, en Angleterre, a également défendu la légitimité de l’adoption de la Loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale à Hong Kong, affirmant que les concepts de sécurité nationale n’invitent pas à des commentaires et à une réaction internationale.
 
Le 30 juin 2020, le Mouvement de la défense de Hong Kong a organisé un rassemblement pour soutenir la Loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale et célébrer la rétrocession au parc Tamar d’Admiralty.

 

Il a ainsi noté que traditionnellement, et conformément au droit international et à la coutume, les cadres législatifs de sécurité nationale sont au cœur de chaque État et sont réservés à la souveraineté nationale. Mais le cas du projet de Loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale à Hong Kong a fait l’objet de reproches de la part de nombreux antagonistes de la Chine.

 

« Cependant, a-t-il ajouté, si le projet de loi parvient à rassurer quant à la sauvegarde des droits et libertés légitimes des résidents, les inquiétudes des critiques diminueront. »

 

De son côté, Zhou Xuan, consultant en chef de Nomura Securities à Tokyo (filiale de Nomura, groupe de services financiers et banque d’investissement mondiale) est lui aussi confiant : « La récente stabilité des marchés boursiers et immobiliers, l’assurance hypothécaire privée atteignant en mai son pic depuis quatre mois et le renforcement du dollar de Hong Kong ont montré que les Hongkongais et les investisseurs étrangers ont réagi positivement à la loi à venir, qui, dans son essence, protégera la position de Hong Kong en tant que plaque tournante financière en consolidant la confiance dans l’avenir. »

 

« Les bonnes performances du marché proviennent également de la prévision que la loi portera un coup fatal aux émeutiers et aux opportunistes politiques qui voulaient semer le trouble », a-t-il conclu.

 

*ZHONG GUOWANG est journaliste de Chine.org.cn.

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号