Accueil>Focus sur la Chine

La 3e CIIE donnera un nouvel élan à l’économie mondiale

2020-09-03 10:23:00 Source:La Chine au présent Auteur:ZHONG GUOWANG
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Le 25 juillet 2020, à Shanghai, vue du Centre national des congrès et des expositions qui accueillera la 3e CIIE

 

Les préparatifs battent leur plein pour la 3e Exposition internationale d’importation de Chine (CIIE), qui doit s’ouvrir au début du mois de novembre de cette année. Il est fort probable que l’événement insufflera de la confiance dans l’environnement des affaires, alors que le COVID-19 a fortement affecté l’économie mondiale.

 

La CIIE est la première foire au monde dédiée à l’importation. Elle a connu des résultats fructueux au cours des deux premières éditions.

 

En 2020, la surface d’exposition moyenne des 500 plus grandes entreprises et leaders d’industrie mondiaux augmentera de 14 % par rapport à l’année dernière, a fait savoir lors d’un point de presse Sun Chenghai, directeur adjoint du Bureau de la CIIE. « Cela reflète une large reconnaissance de la CIIE et du marché chinois », a-t-il affirmé.

 

La surface d’exposition totale prévue pour les entreprises à la 3e CIIE s’élève à 360 000 m2, soit 60 000 m2 de plus que lors de l’édition précédente.

 

Quatre nouvelles zones dédiées à la santé publique et à la prévention des épidémies, à la conservation de l’énergie et à la protection de l’environnement, au transport intelligent, ainsi qu’aux articles de sport et aux compétitions seront mises en place lors de l’événement, a indiqué M. Sun, qui a ajouté que le nombre de grandes entreprises qui prévoyaient d’y participer avait déjà surpassé celui des éditions précédentes. De nombreux produits et technologies parmi les plus récents seront présentés.

 

Pour cette édition, des cérémonies de signature et des séances de démonstration ont été prévues en ligne pour faciliter la participation en raison de l’épidémie de COVID-19.

 

Michelin, leader mondial dans la fabrication de pneus, devrait participer à la CIIE pour la première fois après y avoir assisté en tant que spectateur les deux éditions précédentes.

 

« La CIIE est la première foire de niveau national au monde axée sur l’importation et elle représente une percée dans le commerce international », a remarqué Kamran Vossoughi, président-directeur général de Michelin Chine. « Michelin ne participe que rarement à des foires de manière directe, mais cette année, nous présenterons notre vision du développement durable », a-t-il précisé.

 

Joerg Uwe Hille, de Carl Cloos Schweisstechnik GmbH, une société de soudage basée en Allemagne vieille de plus de 100 ans, a déclaré que les séances de démonstration en ligne étaient productives car elles fournissent des informations de première main.

 

« La CIIE nous a fourni une excellente plateforme pour nouer des relations commerciales et des contrats. Nous allons agrandir notre stand d’exposition à 100 m2 cette année », a fait savoir M. Hille.

 

Les autorités de Shanghai ont travaillé ensemble afin de rationaliser les procédures de dédouanement et réduire les coûts pour les entreprises tout en restant vigilantes en matière de prévention et de contrôle de l’épidémie.

 

Plus qu’une foire

 

Les deux premières éditions de la CIIE ont prouvé que l’événement est non seulement une excellente fenêtre pour les acteurs mondiaux voulant exploiter le marché chinois, mais également un témoignage de l’engagement de la Chine en faveur de l’ouverture et d’un développement de qualité.

 

« Nous avons beaucoup profité de la CIIE de l’année dernière. Cela nous a vraiment montré que la Chine préparait son ouverture », a reconnu Naoko Hase, cheffe de la division de la stratégie d’entreprise chez Shiseido China Co. Ltd, précisant que sa société était impressionnée par les résultats de la dernière CIIE. Shiseido a signé un protocole d’entente de trois ans avec le Bureau de la CIIE au début de juillet, ce qui signifie que la société participera à l’événement lors des trois prochaines années.

 

« Le COVID-19 n’a pas affecté la confiance de Shiseido dans le marché chinois, et nous renforcerons les investissements en Chine à l’avenir », a affirmé Mme Hase, ajoutant que la société avait annoncé en mars qu’elle lancerait un centre de recherche et développement à Shanghai.

 

Le géant japonais de la cosmétique présentera pour la première fois la marque de luxe The Ginza dans la partie continentale de la Chine et exposera pour la première fois en dehors du Japon sa marque de soins de la peau BAUM lors de la prochaine CIIE, selon Mme Hase.

 

Le géant français de l’alimentation Danone a été parmi les premiers à signer un contrat à long terme avec le Bureau de la CIIE.

 

La société a ouvert un nouveau centre de recherche scientifique à Shanghai au début de juillet, démontrant ainsi sa confiance continue dans le marché chinois.

 

Bruno Chevot, vice-président pour la région de la Grande Chine et l’Océanie chez Danone Early Life Nutrition, a déclaré que le nouveau centre permettra à l’entreprise de travailler en étroite collaboration avec les secteurs public et privé chinois, les universités et les professionnels afin d’accélérer l’innovation. « Les résultats de nos recherches ici ne seront pas seulement utilisés en Chine, mais également exportés vers le reste du monde », a fait savoir M. Chevot.

 

La Chine étant le deuxième marché mondial de Danone, M. Chevot a souligné que les ventes sur le marché du pays ont contribué à près de 10 % des ventes mondiales de Danone en 2019.

 

« L’ouverture du centre et notre engagement envers la CIIE témoignent de la force et des capacités de la Chine et de Shanghai en tant que pôle d’innovation et centre économique », a-t-il ajouté, annonçant que Danone exposera ses dernières innovations et résultats de recherche scientifique à la CIIE 2020.

 

Un baromètre du marché

 

En tant que première foire nationale au monde sur le thème des importations, la CIIE est devenue une carte de visite de la plus grande ouverture de la Chine. Alors que le monde a encore du mal à se remettre des retombées de la pandémie de COVID-19, la 3e CIIE devrait injecter de la confiance dans l’économie mondiale.

 

L’année dernière, la CIIE a vu la participation de 181 pays, régions et organisations internationales, et plus de 3 800 entreprises ont pris part à l’événement. Parallèlement, un total de 71,13 milliards de dollars d’accords provisoires ont été conclus pour un an d’achat de biens et de services lors de la dernière CIIE, représentant une augmentation de 23 % par rapport à 2018.

 

Rajat Agarwal, président de Henkel pour la région de la Grande Chine, considère la 3e CIIE comme un indicateur positif de la confiance des marchés.

 

« Grâce à la multitude de politiques de soutien émises par le gouvernement central et les gouvernements locaux pour stimuler la croissance de la consommation et dynamiser le marché, nous constatons que l’économie chinoise renoue avec une croissance régulière après le COVID-19 », a déclaré M. Agarwal.

 

Le PIB de la Chine pendant la période avril-juin a augmenté de 3,2 % en glissement annuel, rebondissant après une contraction de 6,8 % au premier trimestre. La contraction du secteur de la vente au détail a nettement diminué, tandis que le commerce extérieur au premier semestre a dépassé les attentes.

 

Selon une projection du Fonds monétaire international, la Chine pourrait être le seul pays parmi les principales économies du monde à enregistrer une croissance positive cette année.

 

L’appétit croissant des consommateurs chinois pour les produits importés a encouragé davantage d’entreprises étrangères à participer à la CIIE et à promouvoir des produits adaptés aux besoins des consommateurs du pays.

 

Zheng Liyan, directrice générale de Sangduoshi International Trading Co., Ltd, un importateur de liqueur de lait italienne, a décidé de personnaliser une petite bouteille de vin pour le marché chinois après avoir assisté à la CIIE l’année dernière.

 

« On nous a dit que la plupart des consommateurs chinois n’étaient pas familiers avec la liqueur italienne et qu’il est plus facile de progresser avec des bouteilles plus petites, une leçon que nous avons apprise de la CIIE », a-t-elle expliqué.

 

Malgré l’impact du COVID-19, les entreprises étrangères sont toujours optimistes quant au potentiel à long terme du marché chinois.

 

« La Chine est l’un des marchés les plus attractifs pour Henkel et joue un rôle stratégique dans nos activités mondiales », a déclaré M. Agarwal.

 

« Henkel est impatient de participer à nouveau à la CIIE et d’avoir l’opportunité de s’engager plus étroitement avec les consommateurs et les partenaires en Chine lors de cet événement phare », a-t-il affirmé.

 

*ZHONG GUOWANG est journaliste de China.org.cn.
 
Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号