Accueil>Opinions

Xi Jinping : La Gouvernance de la Chine (III) Vision globale et idées créatives

2020-09-01 15:10:00 Source:La Chine au présent Auteur:HUSSEIN ISMAIL
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Le 12 août 2020, des volontaires enlèvent les mauvaises herbes et les déchets le long d’une rivière du village de Dadangyang (Zhejiang). Les Chinois sont de plus en plus sensibilisés à la protection de l’environnement, les autorités lui donnant la priorité absolue.

 

Le troisième volume de Xi Jinping : La Gouvernance de la Chine a été publié le 30 juin 2020. Il fait suite au premier volume de cette œuvre magnifique qui couvre la période du 15 novembre 2012 au 13 juin 2014, et au deuxième volume qui couvre la période du 18 août 2014 au 29 septembre 2017. Le troisième volume de Xi Jinping : La Gouvernance de la Chine contient une compilation de 92 interventions orales et écrites du président Xi Jinping, dont des rapports, des allocutions, des entretiens, des discours, des instructions écrites et des lettres, entre le 18 octobre 2017 et le 13 janvier 2020.

 

Ce livre a été compilé conjointement par le Bureau d’information du Conseil des affaires d’État, l’Institut de recherche sur l’histoire du Parti et la documentation relevant du Comité central du PCC et le Groupe international de publication de Chine.

 

Un rapport de l’agence de presse chinoise Xinhua du 30 juin 2020 indique : « Dans les pratiques de direction et de promotion de la gouvernance dans la nouvelle ère depuis le XIXe Congrès du PCC, M. Xi a fait une série d’exposés importants et a proposé de nombreux concepts et idées majeurs, enrichissant et développant davantage les innovations théoriques du Parti. Le troisième volume retrace les pratiques du Comité central du PCC, avec M. Xi comme noyau dirigeant, pour unir et conduire l’ensemble du Parti et du peuple chinois multiethnique, à faire des progrès nouveaux et majeurs dans diverses entreprises du Parti et du pays depuis le XIXe Congrès du PCC. »

 

L’ouvrage, faisant autorité, reflète pleinement et systématiquement la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère. Le nouveau volume devrait aider la communauté internationale à mieux comprendre le contenu principal de sa pensée, le Parti communiste chinois, le marxisme et le socialisme à la chinoise, indique le rapport.

 

Le troisième volume couvre une période de grande importance qui a été témoin de nombreux événements majeurs en Chine et dans le monde. Durant cette période, le pays a célébré le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, et a tenu la 4e session plénière du XIXe Comité central du PCC, la première et la deuxième Exposition internationale d’importation de Chine (CIIE), le deuxième Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale, la 8e réunion ministérielle du Forum sur la coopération Chine-états arabes, le Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine, le Sommet du G20 de Hangzhou, ainsi que d’autres événements nationaux et internationaux. En ces occasions, lors de ses visites d’inspection, des réunions du Parti et des conférences de travail en Chine, et lors de ses visites à l’étranger et de sa participation à des activités en dehors de la Chine, le président Xi a prononcé des discours qui reflètent la vision de la Chine et ses réflexions au sujet de toutes les questions qui concernent la Chine et le monde. C’est une boussole qui montre la direction de la Chine dans le futur.

 

Ceux qui s’intéressent aux affaires chinoises lisent et écrivent sur le « socialisme à la chinoise » depuis des décennies. M. Xi, dans cet ouvrage, fournit une explication complète du « socialisme à la chinoise » en ce qui concerne ses racines historiques, son développement, son interaction sur la société chinoise et son influence sur celle-ci. Dans un discours prononcé à la première session plénière du XIXe Comité central du PCC, le 25 octobre 2017, M. Xi a déclaré : « La pensée et la stratégie fondamentale du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère ne tombent pas du ciel, ni ne reposent sur des spéculations subjectives. Elles résultent d’une exploration théorique laborieuse et d’une création intelligente réalisées depuis le XVIIIe Congrès du Parti par l’ensemble du Parti et du peuple multiethnique, sur la base de l’innovation à la fois théorique et pratique promue par le Parti depuis la fondation de la République populaire de Chine et surtout depuis la mise en œuvre de la réforme et de l’ouverture. La vie est un arbre à feuilles persistantes. »
 

 

Le peuple est la priorité absolue du Parti communiste et du gouvernement chinois, et ceci se reflète dans tout le travail qu’ils accomplissent. Lors du 70e anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le 10 décembre 2018, M. Xi a déclaré : « Mener une vie heureuse est le droit de l’homme le plus important. Dès sa fondation, le Parti communiste chinois s’est fixé comme objectif de lutte de travailler pour le bonheur du peuple et le développement de l’humanité. »

 

Les jeunes occupent une place importante dans la réflexion et la stratégie de M. Xi. Dans un discours prononcé lors du centenaire du Mouvement du 4 mai, le 30 avril 2019, il a dit : « Les jeunes constituent la force la plus active et la plus dynamique de notre société. L’espoir d’un pays et l’avenir d’une nation dépendent de sa jeunesse. Aujourd’hui, les jeunes chinois de la nouvelle ère se trouvent à la meilleure période du développement de la nation chinoise, faisant face à de précieuses opportunités pour accomplir de hauts faits, mais aussi à de grandes responsabilités confiées par l’état. Il leur faut faire rayonner l’esprit du Mouvement du 4 Mai, considérer comme leur devoir la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise, être à la hauteur des attentes du Parti, du peuple et de la nation, et faire honneur à notre grande époque. »

 

Le troisième volume reflète la perspicacité de M. Xi dans le domaine des relations internationales et des développements mondiaux dans la nouvelle ère. Dans un discours prononcé à la Conférence centrale sur les affaires étrangères, le 22 juin 2018, il a affirmé : « Pour maîtriser la situation internationale, il faut cultiver de justes conceptions de l’histoire, de l’intérêt général et du positionnement. Une juste conception de l’histoire consiste non seulement à tenir compte de la situation internationale à l’heure actuelle, mais aussi à jeter un regard sur le passé, à faire le bilan des lois historiques, à se projeter dans l’avenir et à maîtriser la tendance générale de la marche de l’histoire. Une juste conception de l’intérêt général consiste non seulement à percevoir la physionomie et les détails, mais également à maîtriser l’essence et la situation globale, à saisir la contradiction principale et l’aspect principal des contradictions, mais également à se garder de perdre son orientation et de se perdre dans les détails à travers le chaos international diversifié et changeant. Une juste conception du positionnement consiste non seulement à analyser avec sang froid les phénomènes internationaux, mais aussi à se positionner correctement, à envisager les choses en tenant compte de nos relations avec le reste du monde, à nous faire une idée sur notre position et notre rôle dans l’évolution de l’échiquier mondial, ainsi qu’à élaborer de façon scientifique nos principes diplomatiques et nos politiques extérieures. Actuellement, la Chine se trouve dans la meilleure période pour son développement depuis les temps modernes, tandis que le monde traverse des changements majeurs inédits depuis un siècle. Ces deux situations synchronisées s’entrecroisent et interagissent l’une sur l’autre. Notre diplomatie à l’étape actuelle et dans les années à venir est donc dotée de bon nombre de conditions internationales favorables. »

 

Dans un discours lors de la cérémonie d’ouverture du deuxième Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale, le 26 avril 2019, M. Xi a déclaré : « Nous devons construire des ponts favorisant l’enrichissement mutuel entre les différentes civilisations, développer en profondeur la coopération socioculturelle dans l’éducation, les sciences, la culture, le sport, le tourisme, la santé et l’archéologie, renforcer les échanges entre les parlements, les partis politiques et les organisations non gouvernementales, ainsi que ceux entre les femmes, les jeunes, les personnes handicapées et d’autres groupes, afin de créer une structure d’échanges humains et culturels marquée par la diversité et l’interaction. »

 

Soulignant la politique pacifique de la Chine, M. Xi a dit, dans un discours lors de la cérémonie d’ouverture du Forum de Boao pour l’Asie : « La Chine, quel que soit le degré de développement qu’elle aura atteint, n’exercera pas de menace sur qui que ce soit, ni ne cherchera à renverser le système international en vigueur ou à créer des sphères d’influence. Elle restera toujours un bâtisseur de la paix planétaire, un contributeur au développement dans le monde et un défenseur de l’ordre international. »

 

Expliquant la vision de la Chine de l’économie mondiale, M. Xi a déclaré dans un discours lors de la cérémonie d’ouverture de la première édition de l’Exposition internationale d’importation de Chine (CIIE), le 5 novembre 2018 : « L’histoire nous apprend que l’ouverture et la coopération constituent une importante force motrice, qui dynamise les activités économiques et commerciales internationales. La situation actuelle appelle à l’ouverture et à la coopération pour favoriser une reprise soutenue de l’économie mondiale. Et dans les années à venir, l’ouverture et la coopération resteront essentielles au progrès continu de l’humanité. La vérité est toute simple : c’est l’action qui prime. Compte tenu des profonds changements dans la configuration de l’économie mondiale, la vision d’un monde meilleur pour tous incite les pays à faire preuve de plus de courage ainsi qu’à soutenir activement l’ouverture et la coopération, afin de garantir un développement partagé. »

 

Le troisième volume de Xi Jinping : La Gouvernance de la Chine souligne la large vision de M. Xi, sa connaissance profonde, sa solide sagesse et sa grande expérience dans la gestion des affaires du pays, ainsi que sa vaste vision et sa compréhension précise de la politique internationale, du rôle de son pays dans celle-ci et des relations entre la Chine et le monde.

 

*HUSSEIN ISMAIL est rédacteur en chef de l’édition arabe de La Chine au présent.

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号