Accueil>Opinions

L’« Industrie 4.0 » ouvre une nouvelle ère de la mondialisation

2019-08-01 10:51:00 Source:La Chine au présent Auteur:GENG NAN
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

 
GENG NAN*

 

La quatrième révolution industrielle suscite une vague d’innovations technologiques dans le monde actuel. L’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, les technologies quantiques, les technologies de contrôle sans pilote, la biotechnologie et d’autres nouvelles technologies se sont développées à une vitesse sans précédent. Elles ont donné un nouvel élan au développement économique mondial, en conduisant l’économie mondiale vers une nouvelle ère.

 

Lors de la 13e Réunion annuelle des nouveaux champions du Forum économique mondial (Forum d’été de Davos), qui s’est tenue au début du mois de juillet à Dalian, le thème principal a porté sur la manière de faire face aux problèmes relatifs aux changements technologiques, aux écarts économiques, aux défis lancés par l’environnement mondial et à la concurrence régionale engendrés par la quatrième révolution industrielle, afin de créer un système de coopération mondiale plus inclusif et durable, valorisant les sciences et les technologies.

 

La coexistence d’opportunités et de défis

 

L’innovation technologique engendrée par la quatrième révolution industrielle a donné un élan sans précédent à la transformation de la production, se traduisant principalement dans deux domaines principaux. Premièrement, promouvoir la montée en gamme et l’intégration des industries existantes. La large application des nouvelles technologies a favorisé la transformation des industries vers l’intelligence artificielle et accéléré la montée en gamme de leurs structures ainsi que la restructuration de la chaîne industrielle mondiale ; l’interpénétration et l’intégration des nouvelles technologies dans divers secteurs ont favorisé la mise en place de nouveaux modes industriels. Deuxièmement, engendrer continuellement de nouvelles industries. Par exemple, le développement de l’intelligence artificielle a créé la nouvelle industrie de la robotique ; la pile lithium et la borne de recharge ont favorisé la croissance rapide des énergies nouvelles.

 

Cependant, la quatrième révolution industrielle est confrontée à de nouveaux défis au fur et à mesure qu’elle fait progresser le développement innovant de l’économie mondiale. À l’heure actuelle, le protectionnisme et l’unilatéralisme se propagent, les différends en matière de commerce et d’investissement s’intensifient, le régime du commerce multilatéral est gravement endommagé, la stabilité financière mondiale se trouve compromise, les risques systématiques augmentent et les défis mondiaux arrivent par vagues successives. Depuis 2019, de nombreux établissements internationaux tels que le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont abaissé à plusieurs reprises leurs prévisions de croissance économique mondiale. Les risques et les incertitudes du développement économique mondial ont considérablement augmenté.
 
Le Guangdong, Hong Kong et Macao, constituant « la zone économique de la Baie », sont désormais reliés par un pont.

 

La nécessité de fédérer les énergies de toutes les parties
 
En janvier 2019, la Réunion annuelle du Forum économique mondial, qui s’est tenue à Davos en Suisse, avait pour thème la « Mondialisation 4.0 : concevoir une nouvelle architecture mondiale à l’âge de la quatrième révolution industrielle ». La « Mondialisation 4.0 » est désormais un concept clé. Il s’agit d’une nouvelle ère de la mondialisation qui se caractérise par un changement du paysage géopolitique, l’apparition régulière de nouvelles technologies et l’apparition de grands défis écologiques. Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial, estime : « Nous entrons dans une nouvelle phase de la mondialisation que nous pourrions appeler la “Mondialisation 4.0”. La quatrième révolution industrielle dessinera la coopération mondiale des prochaines années. À Dalian, lors de notre réunion annuelle des nouveaux champions, nous rechercherons des solutions pour que notre avenir soit centré sur l’homme, inclusif et durable. »

 

Ayant pour thème « Leadership 4.0 : réussir dans une nouvelle ère de la mondialisation », le Forum d’été de Davos 2019 s’est focalisé sur quatre sujets : « réaliser le leadership technologique », « maintenir le leadership économique », « promouvoir le leadership responsable » et « encourager le leadership flexible dans l’industrie ». Le forum a organisé des dialogues entre entrepreneurs et des sessions parallèles professionnelles portant sur l’investissement en Chine, la technologie et le commerce, la formation de la main-d’œuvre, les données responsables, le coût du changement climatique, la baie Guangdong-Hong Kong-Macao, la révolution du véhicule électrique, etc., afin de réunir l’intelligence de toutes les parties favorables à la coopération innovante propre à la « Mondialisation 4.0 ».

 

À l’ère de la « Mondialisation 4.0 », les liens économiques entre les pays deviennent plus étroits, l’interconnexion et l’interaction entre les chaînes industrielles plus évidentes, le commerce et les investissements plus fréquents et l’intégration des intérêts devient, elle aussi, plus profonde. À cet égard, la promotion de la « Mondialisation 4.0 » nécessite une coopération internationale plus large et de meilleure qualité. La coopération gagnant-gagnant constitue le seul moyen fondamental de respecter les intérêts de tous les pays. Comme l’a souligné le président chinois Xi Jinping lors du Sommet du G20 à Osaka, « l’histoire de la société humaine est marquée par la transition de la fermeture et l’isolement vers l’ouverture et l’intégration. C’est une tendance qui ne peut pas être arrêtée. Nous devons nous ouvrir davantage afin de saisir les opportunités de développement et rechercher des résultats gagnant-gagnant à travers une coopération plus étroite. Nous devons travailler ensemble pour diriger la mondialisation économique dans la bonne direction. »

 

La Chine promeut une mondialisation fondée sur le développement de haute qualité et l’ouverture
 
Depuis longtemps, la Chine participe et contribue activement à la mondialisation. À l’ère de la « Mondialisation 4.0 », l’économie chinoise joue un rôle encore plus important dans la promotion du développement de haute qualité de l’économie mondiale. Au cours des 40 dernières années, le taux de croissance moyen de l’économie chinoise a atteint 9,5 %, ce qui en a fait la deuxième économie du monde. Selon les statistiques de l’Administration générale des douanes, le volume global d’import-export de marchandises chinoises a atteint un record de 4 620 milliards de dollars en 2018 et les échanges commerciaux se sont maintenus au premier rang mondial. Au fil des ans, l’économie chinoise a contribué pour plus de 30 % à la croissance économique mondiale et est devenue un moteur du développement économique mondial.

 

Ces dernières années, la Chine a lancé une série de mesures majeures visant à promouvoir l’ouverture sur l’extérieur à un niveau plus élevé, créant ainsi des opportunités au développement économique de divers pays. Lors de la Réunion annuelle du Forum de Boao pour l’Asie en 2018, le président Xi Jinping a annoncé quatre mesures, à savoir : assouplir considérablement les conditions d’accès au marché chinois, créer un environnement d’investissement plus attractif, renforcer la protection des droits de propriété intellectuelle et accroître les importations.

 

Lors de la première Exposition internationale d’importation de Chine (CIIE) qui a eu lieu en novembre 2018, le président Xi Jinping a annoncé cinq mesures pour élargir l’ouverture : stimuler le potentiel d’importation, continuer à élargir l’accès au marché chinois, favoriser un environnement des affaires de classe mondiale, explorer de nouveaux horizons d’ouverture et promouvoir la coopération internationale aux niveaux bilatéral et multilatéral. Lors du 2e Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale en avril 2019, le président Xi Jinping a proposé une série de dispositions institutionnelles et structurelles, dont l’élargissement de l’accès au marché des investissements étrangers dans des domaines plus nombreux, le redoublement des efforts pour renforcer la coopération internationale sur la protection des droits de propriété intellectuelle, l’augmentation des importations de biens et de services, la promotion d’une coordination internationale plus effective des politiques macroéconomiques et l’intensification des efforts pour assurer la mise en œuvre de la politique d’ouverture sur l’extérieur.

 

À l’occasion du Sommet du G20 à Osaka, le président Xi Jinping a réaffirmé la volonté chinoise d’élargir davantage son marché, de prendre des initiatives plus importantes pour augmenter les importations, de continuer à améliorer l’environnement des affaires, d’étendre l’égalité de traitement à tous les investissements étrangers et de favoriser les négociations commerciales.

 

Ces mesures majeures de réforme et d’ouverture constituent des contributions concrètes de la Chine à la promotion de la mondialisation et à la réalisation d’un développement de haute qualité de l’économie mondiale. La Chine a récemment publié une nouvelle liste négative pour l’accès des capitaux étrangers et lèvera toutes les restrictions sur les investissements étrangers hors de cette liste. Par ailleurs, en novembre 2019, la Chine organisera la 2e CIIE afin de fournir aux produits et services des pays du monde entier de plus larges débouchés sur le marché chinois. Pour garantir une meilleure protection de la propriété intellectuelle, le nouveau cadre juridique pour les investissements étrangers entrera en vigueur le 1er janvier 2020. En tant que grand pays responsable, la Chine continuera à élargir son ouverture, réaliser la coopération gagnant-gagnant et agir de concert avec les autres pays du monde pour créer une communauté de destin pour l’humanité.

 

*GENG NAN est chargé de recherche de l’Académie du commerce international et de la coopération économique relevant du ministère chinois du Commerce.

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号