Accueil>La Chine à la loupe

Beate Trankmann : « La réduction ciblée de la pauvreté est une référence internationale. »

2020-09-30 12:33:00 Source:La Chine au présent Auteur:Zhou Lin
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典

Le 26 juillet 2020, à Handan (Hebei), des villageois trient des pêches fraîches dans un point d’achat temporaire du village de Dongliujiazhai.

 

Beate Trankmann, représentante du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Chine, a occupé plusieurs postes au sein de cette organisation depuis la fin des années 1990 et possède une vaste expérience du développement dans la région Asie-Pacifique. « La réduction de la pauvreté a toujours été au cœur du travail du bureau de représentation du PNUD en Chine, et j’ai personnellement été témoin du succès sans précédent de la Chine dans la lutte contre la pauvreté », a-t-elle confié.

 

En 2019, le PNUD a publié le Rapport sur le développement humain 2019 à l’occasion du 40e anniversaire de sa présence en Chine. Se basant sur l’indice de développement humain depuis 1990, le rapport souligne que la Chine est le seul pays à être passé d’une catégorie basse à une catégorie élevée. La proportion de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté en Chine est passée de 97,5 % en 1978 à 1,7 % aujourd’hui, et le revenu par habitant a été multiplié par 20.

 

« La transition vers le développement de la Chine est le résultat de politiques macroéconomiques gouvernementales continues et de mesures politiques efficaces depuis la réforme et l’ouverture. Elle reflète également les efforts des autorités à tous les niveaux (des provinces aux villages) pour éradiquer la pauvreté. Ces efforts ont permis au gouvernement de mener de manière sélective des projets pilotes grâce à des méthodes ciblées de réduction de la pauvreté pour résoudre les problèmes de pauvreté et de développement dans différents endroits, afin d’obtenir un succès à grande échelle », a fait remarquer Mme Trankmann dans son analyse.

 

Les pratiques de développement de la Chine ne sont pas seulement applicables à son développement durable national, elles sont également une référence pour le monde. Mme Trankmann s’est montrée extrêmement positive à cet égard. « Au cours de ces 40 dernières années, la Chine a réalisé des progrès sans précédent dans l’éradication de la pauvreté, ce qui a également apporté une contribution significative à la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations Unies », a-t-elle noté.

 

Un modèle de coopération tripartite

 

Mme Trankmann estime qu’en dépit de situations nationales différentes, d’autres pays en développement peuvent tirer de nombreuses leçons de l’expérience du développement de la Chine à travers la Coopération Sud-Sud (SSC). Pour promouvoir ce mécanisme, le PNUD considère, selon elle, la « coopération tripartite » entre la Chine, les pays partenaires et le PNUD comme le modèle de base. Celui-ci encourage l’adoption de solutions innovantes.

 

Ainsi, de la base au sommet, les mesures de « réduction ciblée de la pauvreté » en Chine fournissent un ensemble de méthodes opérables dans la lutte mondiale contre la pauvreté. Premièrement, grâce à une évaluation complète des ressources, de l’environnement et de la culture des zones pauvres, les besoins des personnes pauvres sont déterminés région par région et village par village. Deuxièmement, les mesures d’intervention sont adaptées à chaque district et à chaque village, par exemple la détermination de l’orientation de l’activité industrielle en fonction des avantages comparatifs de chaque village en matière de ressources naturelles, de finances et de main-d’œuvre. Troisièmement, la supervision et le suivi des progrès dans la réduction de la pauvreté pour chaque village et chaque foyer permettent de vérifier si les mesures de réduction de la pauvreté ont atteint les résultats escomptés.

 

L’initiative chinoise « la Ceinture et la Route » est également propice à la construction d’infrastructures dans les pays en développement, ce qui répond non seulement aux besoins des pays en développement, mais également aux Objectifs de développement durable.

 

Le PNUD reste disposé à aider la Chine à formuler des mesures pour soutenir ses efforts d’éradication de la pauvreté et des inégalités sociales, à répondre en permanence aux nouveaux défis et à partager avec le monde une expérience de lutte ciblée de réduction de la pauvreté.

 

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号