Accueil>La Chine à la loupe

Ensemble pour réduire la pauvreté et construire une communauté de destin

2019-05-06 13:40:00 Source:La Chine au présent Auteur:HUANG CHENGWEI
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit
法语词典
Le 16 août 2018, les participants à la Conférence sur la réduction de la pauvreté et le développement dans le cadre du Forum sur la coopération sino-française visitent le district de Dafang (province du Guizhou).
 
HUANG CHENGWEI

 

« Perpétuer la paix de génération en génération, renouveler sans cesse les forces motrices du développement et faire rayonner les civilisations, voilà une aspiration de tous les peuples du monde et un devoir que doivent assumer les responsables politiques de notre génération. Bâtir une communauté de destin pour l’humanité et réaliser un développement partagé et gagnant-gagnant, voilà la réponse de la Chine. » Le 18 janvier 2017, le président chinois Xi Jinping a avancé cette idée importante pour la construction d’une communauté de destin pour l’humanité lorsqu’il a prononcé un discours au siège des Nations Unies à Genève. Cette vision planétaire transcendant les nations, les États et les idéologies offre une certaine sagesse chinoise et des méthodes pour que la société humaine concrétise la coopération gagnant-gagnant, le développement partagé ainsi que la stabilité durable.

 

L’éradication de la pauvreté est un objectif important
 
L’éradication de la pauvreté est un objectif important pour la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. La question de la pauvreté est un problème historique et planétaire, qui concerne les droits fondamentaux tels que le droit à l’existence de l’humanité et le droit au développement. De l’Antiquité à nos jours, l’élimination de la pauvreté est toujours l’idéal auquel la société humaine a aspiré, et le droit le plus fondamental des peuples du monde, à savoir mener une vie heureuse. Avec la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’élimination de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie ont toujours été les tâches historiques de la communauté internationale, en particulier des pays en développement. Il est à souligner qu’avec le processus de modernisation des pays en développement dans les années 1970 et 1980, la pauvreté et la réduction de la pauvreté sont devenues des thématiques de plus en plus importantes pour le développement mondial.

 

En 2000, les Nations Unies ont d’ailleurs adopté la Déclaration du Millénaire visant à préciser les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), mettant en avant le fait que la communauté internationale a érigé la réduction de la pauvreté comme l’un des problèmes planétaires les plus importants. En 2015, les Nations Unies ont adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030, faisant à nouveau de l’éradication de la pauvreté un objectif et une mission communs de la société humaine à l’horizon 2030.

 

Actuellement, il y a encore plus de 700 millions de pauvres dans le monde. En 2017, 124 millions de personnes dans 51 pays et régions du monde faisaient face à une crise alimentaire et avaient besoin d’une aide humanitaire d’urgence. En 2016, quelque 52 millions d’enfants de moins de cinq ans dans le monde souffraient de malnutrition et 17 millions d’enfants de moins de cinq ans, de malnutrition très grave. Des facteurs tels que l’instabilité politique, les conflits régionaux, les catastrophes naturelles, les maladies, la dégradation de l’environnement, les pénuries d’eau, l’incertitude économique et le protectionnisme commercial, ainsi que le changement climatique et la croissance démographique rapide ont entraîné une augmentation progressive des risques et de la vulnérabilité au niveau mondial. Face à ces graves déficits en matière de droits de l’homme, les pays du monde ne peuvent relever les défis que s’ils travaillent ensemble et coopèrent les uns avec les autres. L’élimination de la pauvreté, véritable défi auquel la société humaine doit faire face, est un objectif important dans la construction d’une communauté de destin pour l’humanité.

 

L’idée de construire une communauté de destin pour l’humanité a été inscrite à trois reprises dans des résolutions de l’ONU. Izumi Nakamitsu, secrétaire générale adjointe et haute représentante pour les affaires de désarmement de l’ONU, estime que l’idée de construire une communauté de destin pour l’humanité est entièrement compatible avec le concept de paix et de sécurité commune des Nations Unies, et qu’elle donne une orientation à notre monde plein d’incertitude, proposant une solution chinoise dans l’intérêt commun de tous les pays.

 

Approfondir la coopération internationale sur la réduction de la pauvreté

 

Réaliser à terme l’objectif de réduction de la pauvreté prévu dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et renforcer la coopération internationale en matière de réduction de la pauvreté sont devenus le but commun des différents pays du monde et de la communauté internationale. Lors du Forum 2015 de haut niveau sur la réduction de la pauvreté et le développement, le président Xi Jinping a proposé de mettre l’accent sur l’accélération du processus mondial de réduction de la pauvreté. En effet, le président chinois est d’avis que l’intensification des efforts visant à renforcer la coopération sur la réduction de la pauvreté et le développement, ainsi que la promotion de la création des relations d’échanges internationaux sur la réduction de la pauvreté centrée sur la coopération gagnant-gagnant constituent une garantie importante pour la réduction de la pauvreté.

 

Pour approfondir la coopération internationale sur la réduction de la pauvreté, nous devons d’abord nous concentrer sur l’accélération du processus mondial de réduction de la pauvreté. À l’heure actuelle, la Chine met tout en œuvre pour promouvoir la réduction de la pauvreté dans le but de gagner en 2020 cette bataille décisive et d’éliminer la pauvreté absolue dans son ensemble. Pour promouvoir la coopération internationale sur le développement, la Chine mettra en valeur le Fonds d’assistance pour la coopération Sud-Sud, le Fonds Chine-Nations Unies pour la paix et le développement, ainsi que le Fonds de coopération Sud-Sud sur le changement climatique, pour aider activement d’autres pays en développement à mettre en œuvre le programme de développement durable.

 

Deuxièmement, nous devons favoriser un nouveau mécanisme d’échanges et de coopération internationaux en matière de réduction de la pauvreté. La Chine travaille activement à promouvoir le développement international avec son programme concret et précis de réduction de la pauvreté et de développement, et encourage la création d’un nouveau type d’échanges et de coopération internationaux sur la réduction de la pauvreté et fondés sur la coopération gagnant-gagnant. Construire un monde affranchi du fardeau de la pauvreté et sous le sceau de la prospérité commune en adhérant à la coopération gagnant-gagnant et en faisant du développement la tâche prioritaire, est un objectif qui s’applique à tous les pays.

 

Troisièmement, nous devons créer activement un environnement extérieur favorable au développement des pays en développement. La Chine a œuvré à la création de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures, du Fonds de la Route de la Soie et de la nouvelle Banque de développement des BRICS, et a proposé l’initiative « la Ceinture et la Route » visant à faire partager la sagesse chinoise pour le développement et la réduction de la pauvreté.

 

Quatrièmement, nous devons mettre l’accent sur la compréhension mutuelle des peuples. La Chine aide systématiquement les pays en développement à éliminer la pauvreté, à réaliser la connexion des stratégies de développement, à promouvoir une coopération pragmatique dans les domaines de l’industrie, de l’agriculture, de la valorisation des ressources humaines, de l’énergie verte et de la protection environnementale. Elle favorise aussi une coopération régionale plus vaste et plus approfondie à un niveau plus élevé. La Chine aide les pays en développement à transformer les atouts des ressources en atouts du développement. La Chine préconise un nouveau mécanisme de coopération internationale gagnant-gagnant en matière de réduction de la pauvreté, cette coopération n’est assortie d’aucune condition, et prend pleinement en compte les besoins des populations des pays bénéficiaires.

 

Le cinquième point consiste à élargir les connaissances, renforcer les talents et les projets de la Chine en matière de réduction de la pauvreté. Dans ce cadre, il est important de soutenir les échanges et la coopération avec les pays en développement et les institutions internationales dans le domaine de la réduction de la pauvreté grâce à diverses formes telles que l’aide étrangère, la coopération en matière de projets, la diffusion des technologies et les échanges de groupes de réflexion.

 

La construction de la communauté de destin pour l’humanité ne se fait pas du jour au lendemain. Dans ce processus, une coopération efficace sur la réduction de la pauvreté favorise la promotion de la paix et du développement au sein de la communauté internationale, profite à l’approfondissement des relations bilatérales, à la coopération multisectorielle, aux échanges d’expérience et au renforcement des forces motrices du développement.  
 
HUANG CHENGWEI : chercheur et directeur du Centre national d’éducation et de communication pour la réduction de la pauvreté,  relevant du Bureau du groupe dirigeant de la lutte contre la pauvreté et du développement du Conseil des affaires d’État
Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号