Accueil>Galerie

Chine : les "deux sessions" assument une nouvelle mission pour la nouvelle ère

2018-03-04 10:23:00 Source:Xinhua Author:
【Fermer】 【Imprimer】 GrandMoyenPetit

L'organe consultatif politique suprême de la Chine a débuté sa session annuelle samedi après-midi à Beijing, s'engageant à assumer la nouvelle mission pour l'objectif du pays visant à en faire un "grand pays socialiste moderne".

Yu Zhengsheng, président du 12e Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), a présenté un rapport d'activité face à 2.149 conseillers politiques, réunis pour discuter des dossiers politiques, économiques et sociaux majeurs de la nation la plus peuplée du monde qui est également la deuxième plus grande économie mondiale.

"Nous concentrerons nos conseils et nos efforts sur les dossiers principaux afin d'assurer une victoire décisive dans l'édification intégrale d'une société de moyenne aisance et d'entamer la nouvelle marche de l'édification complète d'un pays socialiste moderne", a indiqué M. Yu.

Xi Jinping et d'autres dirigeants chinois étaient présents à la réunion d'ouverture au Grand Palais du Peuple.

La CCPPC est un organe important pour la coopération multipartite et la consultation politique sous la direction du Parti communiste chinois (PCC). Elle constitue un moyen important pour promouvoir la démocratie socialiste.

En résumant le travail et l'expérience de ces cinq dernières années, M. Yu a souligné que la CCPPC devait rester fidèle à sa nature en tant que '"plate-forme importante permettant à tous les partis politiques chinois, aux organisations sociales et aux membres de tous les groupes ethniques et de tous les secteurs de la société de travailler ensemble et de participer à la délibération des affaires de l'Etat de manière démocratique."

Il a souligné que l'organe consultatif politique suprême de la Chine devait maintenir le leadership du Parti communiste chinois (PCC).

Concernant son travail futur, la CCPPC donnera la priorité absolue à l'étude et à l'application de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère et étudiera sérieusement la nouvelle pensée et les nouvelles exigences concernant le front uni patriotique et la CCPPC, a indiqué M. Yu.

"Nous promouvrons l'acceptation sans hésitation du leadership du PCC parmi tous les partis politiques, tous les groupes sociaux, les membres de tous les groupes ethniques et de tous les secteurs sociaux participant à la CCPPC et soutiendrons fermement la position du secrétaire général Xi Jinping comme noyau dirigeant", a-t-il déclaré.

La CCPPC consolidera le fondement politique partagé pour des efforts concertés, perfectionnera les compétences des conseillers politiques dans tous les domaines et améliorera les institutions, les normes et les procédures relatives à l'exercice de ses fonctions, a-t-il noté.

Dans un rapport sur les propositions, Wan Gang, vice-président du 12e Comité national de la CCPPC, a indiqué qu'au cours des cinq dernières années, 29.378 propositions avaient été soumises par les membres du Comité national de la CCPPC, dont 99% avaient été traitées, selon un bilan établi le 20 février.

"La plupart des propositions ont été adoptées ou mises en pratique de manière progressive", a précisé M. Wan.

Cet événement de 13 jours se déroule presque en parallèle avec la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN), l'organe législatif national, qui commencera lundi.

Connues ensemble comme les "deux sessions", ces réunions sont des occasions régulières mais cruciales durant lesquelles les développements politiques et économiques font l'objet d'examens et de discussions et des politiques et lois clés sont adoptées.

Durant les deux sessions de cette année, plus de 2.100 conseillers politiques nationaux et environ 3.000 législateurs se réuniront pour offrir des propositions et visions au gouvernement concernant les affaires de l'Etat.

Ces sessions comptent parmi les événements politiques les plus importants depuis le 19e Congrès national du PCC organisé en octobre, qui a dressé la feuille de route pour le développement de la Chine au cours des prochaines décennies.

Cette année, les réunions devraient attirer plus d'attention, à la fois en Chine et à l'étranger, car elles offrent une fenêtre aux observateurs du monde entier sur les politiques de la prochaine étape de la Chine.

Une révision de la Constitution est à l'ordre du jour de ces deux sessions et devrait inscrire dans ce document la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère pour guider le développement futur.

Un projet de loi sur la supervision fera également l'objet de délibérations et de discussions, jetant une base juridique pour moderniser un groupe de travail anti-corruption dans le cadre d'un processus de réforme majeure du système politique.

Un rapport d'activité du gouvernement soumis à la session de l'APN révélera l'objectif de croissance économique et le plan de développement du pays pour cette année.

L'économie chinoise a connu une croissance de 6,9% l'année dernière, soit la première hausse en sept ans et un taux supérieur à l'objectif officiel d'environ 6,5%.

Un rapport prononcé par M. Xi lors du 19e Congrès national du PCC a déclaré l'ouverture d'une nouvelle ère du socialisme à la chinoise.

Le rapport a offert deux objectifs clairs : achever pour l'essentiel la modernisation socialiste d'ici 2035 et bâtir un "grand pays socialiste moderne" d'ici le milieu du siècle.

"En réponse au besoin de développement de la nouvelle ère, nous offrirons des suggestions sur la manière de développer une économie moderne et une démocratie socialiste, d'aider la culture à s'épanouir, de renforcer et de développer de nouvelles approches pour la gouvernance sociale et de construire une belle Chine", a souligné M. Yu.

Partager:

Copyright © 1998 - 2016

今日中国杂志版权所有 | 京ICP备:0600000号